Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes

L’espace forestier se structure autour d’arbres qui sont des organismes ligneux, pérennes et de grande dimension distribués de manière variable en nombre, essences, âges et tailles. Il s’organise en une multitude de milieux aériens et souterrains qui abritent différentes communautés d’espèces (végétales, animales, fongiques, bactériennes…) au sein desquelles se nouent d’innombrables interactions. Par ses échanges avec l’atmosphère (photosynthèse, respiration, évapo-transpiration…) et avec les sols, cet ensemble contribue aux grands cycles biogéochimiques (énergie, eau, carbone, éléments minéraux…). Il assure des services essentiels sous forme de régulation, fourniture de biens et aménités socioculturelles.

Les connaissances dans ce domaine portent donc sur des mécanismes complexes dont la compréhension est encore imparfaite mais s’avère fondamentale pour mettre en œuvre une gestion durable des forêts à la fois résiliente et attentive aux besoins de la société.