Skip to Content

Présentation du programme

Programme de recherches, comportant deux volets successifs, lancé après les tempêtes de décembre 1999 avec le soutien du Ministère chargé de l'agriculture, du Ministère chargé de l'environnement, de l'INRA et du Cemagref.

 

 logo de l'INRA

logo du Cemagref
logo du ministère chargé de l'agriculturelogo du ministère chargé de l'environnement

 

L'objectif général

À la suite des deux tempêtes qui ont fortement touché la forêt française en décembre 1999, tous les acteurs de la filière bois, de l'administration et de la communauté scientifique se sont mobilisés pour faire face à la crise.

Dès les premiers jours, les milieux scientifiques ont été sollicités pour répondre aux nombreuses interrogations soulevées : quels sont les facteurs de vulnérabilité au vent ? Quels ont été les impacts des tempêtes sur les écosystèmes, les propriétaires, la filière bois ? Peut-on limiter les risques liés aux chablis ? Quelles techniques mettre en œuvre pour la reconstitution ?

ECOFOR a alors pris le parti de rassembler les éléments d'un premier travail de synthèse et de réflexion sur l'état des connaissances et des expériences dans un ouvrage paru en mai 2000, Les écosystèmes forestiers dans les tempêtes (sous la direction d'Olivier Laroussinie et de Jean-Claude Bergonzini). Cet ouvrage a servi de base à l'élaboration et à la mise en oeuvre des actions de recherche qui ont suivi et d'appui technique et conceptuel pour les politiques publiques.

À l'initiative de l'INRA et du Cemagref, une expertise collective sur les tempêtes et leurs conséquences a également été lancée dès janvier 2000 avec pour objectif de faire un état de l'art plus appronfondi sur le sujet. Sa coordination a été confiée à ECOFOR.

Afin de mieux appréhender la phase de reconstitution des forêts et de tirer les enseignements de cette catastrophe naturelle, le Ministère chargé de l'agriculture, le Ministère chargé de l'environnement, l'INRA et le Cemagref ont lancé et soutenu deux programmes de recherche, dont ECOFOR a assuré l'animation et la coordination.

Les appels à propositions de recherche

Un programme à court terme a été lancé en avril 2000, centré sur l'observation des dégâts et l'anticipation de la reconstitution. Les projets sélectionnés lors de ce premier appel à propositions de recherche sont à présent terminés. 6 projets concernaient l'observation des dégâts et 4 l'anticipation de la reconstitution. Des résultats intéressants ont été obtenus, qu'il faut à présent compléter, formaliser et traduire en termes de gestion.

Le second appel à propositions, lancé en 2001, visait le moyen et le long terme. Il portait principalement sur la vulnérabilité et la gestion du risque. 14 projets ont été sélectionnés suite à cet APR et tous seront achevés fin 2004. En parallèle avec ces projets, deux études sur les conséquences des tempêtes en termes de dégâts sanitaires ont été menées.

Les activités du programme

Deux séminaires et un colloque ont déjà été organisés au cours de ce programme, permettant la valorisation des recherches menées auprès d'un public assez large (chercheurs, décideurs publics, gestionnaires).

Le premier séminaire (juin 2001) faisait le point sur les travaux en cours et sur les difficultés méthodologiques rencontrées par les équipes.

Le second (décembre 2002) clôturait les travaux du premier appel à propositions de recherche et en présentait les résultats. Les projets sélectionnés pour la seconde vague de travaux de recherche ont également été présentés sous forme de posters lors de ce séminaire.

Un colloque s'est tenu du 16 au 17 mars 2005 pour présenter l'ensemble des résultats des travaux menés dans le cadre du programme. Une synthèse de ces résultats est parue au 2ème semestre 2006.

L' expertise collective sur les tempêtes, la sensibilité des forêts et leur reconstitution est également un produit important du programme. Elle fait le point sur trois sujets principaux : les facteurs qui influent sur la sensibilité des arbres et des forêts au vent, les facteurs de stabilité (arbre et peuplement) et la reconstitution des peuplements forestiers.

Contact
Fichier attachéTaille
Actes du séminaire des 5 et 6 décembre 2002831.37 Ko
Communiqué de presse : colloque mars 2005287.34 Ko