Skip to Content

Paluclim - Impacts des facteurs climatiques sur la production des vecteurs du paludisme en zone rurale du Sahel et stratégies d'adaptation - application à la région de Nouna au Burkina-Faso

La production de cartes de risque sur la base des images satellitaires donne une nouvelle approche de télé-épidémiologie. Au Burkina-Faso Soudano-Sahélien, dans la région de Nouna, le paludisme est endémique mais dépen-dant du régime pluvial. Le projet Paluclim se propose donc d’étudier l’impact de la variabilité du climat (du saisonnier jusqu’aux basses fréquences, comprenant les tendances et les changements climatiques) sur la pluviométrie et par conséquent sur la prévision du risque. Ainsi, une distribution statistique mensuelle à partir des évènements pluvieux et de leurs incertitudes est prévue et sera disponible dans un bulletin mensuel où l’on retrouvera la prévision saisonnière, la fréquence de distribution des pluies ainsi que des cartes de risque de présence des vecteurs. A l’échelle régionale, des cartes de prévisions et tendances de la pluviométrie, incluant la composante anthropogéniques seront émises.

La prévision des zones de risque pour la population peut alors permettre de mettre en place des stratégies d’adaptation afin d’atténuer les impacts du climat à l’échelle du jour, de la saison et à plus long terme (prise en compte du changement climatique). L’objectif est de montrer comment ces cartes de risque peuvent contribuer à la mise en place de politiques de veille sanitaire et être intégrées dans des systèmes d’alerte précoce. De nouvelles méthodes efficaces de lutte contre le paludisme, diminution du nombre des vecteurs et mesures économique, pourront être établies.

  • Adaptation
  • Impacts