Skip to Content

Economie industrielle des mécanismes de projet MOC et MDP

Ce projet vise à développer une analyse d'économie industrielle des mécanismes par projet du type Mécanismes de Développement Propre (MDP) et Mise en Œuvre Conjointe (MOC). La logique économique de ces deux mécanismes est similaire : ce sont le plus souvent des dispositifs dans lesquels un tiers (par exemple, une entreprise d'un pays de l’annexe 1) fournit à un émetteur de GES localisé dans un pays du Sud ou de l’est européen des financements, du savoir-faire, des compétences et/ou de la technologie pour réduire ses émissions de GES tout en étant récompensé par des crédits d'émission.

Notre hypothèse est que l'on ne pourra prédire le potentiel de diffusion des MDP que si est appréhendée la manière dont ces projets s'insèrent dans la stratégie concurrentielle plus générale des firmes impliquées. Intégrer la dimension commerciale, concurrentielle et économique des projets MDP/MOC nécessite une approche d’économie industrielle. Dans cette perspective, le projet vise à répondre aux questions suivantes : comment décrire la diversité des projets MDP et MOC ? Quelles sont les motivations (économiques) des participants à ces projets ? Quelle est la nature de la transaction entre ces entités ? Comment s'insèrent ces opérations dans la stratégie industrielle et d'innovation des entreprises impliquées? Quelle est la nature des obstacles à l'introduction des technologies réduisant les GES justifiant l'intervention d'un tiers ?

Le projet comporte différentes activités : la construction d'une base de données décrivant exhaustivement les projets MDP et MOC existants, trois études de cas de projets et des modélisations microéconomiques combinant des éléments d'économie industrielle, d'économie de l'innovation et de la propriété intellectuelle et d'économie de l'environnement.
En termes de gestion environnementale, les résultats attendus sont une évaluation du potentiel de diffusion à moyen terme des mécanismes MDP et MOC. Il vise plus généralement à une meilleure compréhension des mécanismes de diffusion des technologies économes en énergie vers les pays du Sud et de l'ex Union Soviétique.

Coordinateur(s)

Matthieu GLACHANT, Maître de recherche, CERNA, Ecole des Mines

Partenaire(s)

Ecole des Mines
CERNA
ARMINES

Financeur(s)
ADEME
  • Adaptation