Gestion durable et services écosystémiques

La gestion durable des forêts intègre plusieurs dimensions :

  • elle garantit le bon fonctionnement écologique ;
  • elle considère l’ensemble des biens et services écosystémiques potentiellement issus des forêts ;
  • elle vise à en tirer parti aujourd’hui sans compromettre l’avenir ;
  • elle se décline aux diverses échelles spatiales allant du local au global.

Elle reflète ainsi la diversité des interactions entre les écosystèmes forestiers et la société qui en use sans en abuser. Elle se fonde pour cela sur un diagnostic large (écologique, socioculturel, économique) permettant des analyses intégrées et la formulation de compromis résultant d’arbitrages adaptés au contexte considéré.

Un appui aux pratiques et politiques publiques dans ce domaine suppose de disposer d’abord d’une batterie d’indicateurs donnant un aperçu de l’état des lieux et permettant d’évaluer plusieurs options possibles de gestion. Il intègre ensuite divers points de vue, notamment des aspects biophysiques et socioéconomiques. Il s’exprime enfin au niveau de la recherche, dans le cadre d’expertises collectives, ou au sein d’approches prospectives.