Posted on

n°10 – 09 novembre 2017

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Biodiversité. L’Agence française pour la biodiversité (AFB) et l’Office national des forêts (ONF) ont signé le 24 octobre 2017 leur première convention cadre afin de mutualiser les compétences et les expertises des deux établissements pour développer des synergies au service de la protection et de la reconquête de la biodiversité.

• Bioéconomie. L’Institut européen de la forêt (EFI) a coordonné une étude qui fournit des recommandations pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie Bioéconomie pour l’Europe.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Biodiversité et ongulés. Une étude publiée dans Global Change Ecology et coordonnée par Vincent Boulanger (ONF) discute des impacts des ongulés sur la biodiversité en forêt, plus particulièrement sur la richesse des espèces végétales des strates herbacée et arbustive ainsi que sur la composition en espèces.

• Impacts des énergies renouvelables. La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a réalisé la synthèse en français d’une étude parue dans Renewable and sustainable Energy Reviewsqui recense les impacts des énergies renouvelables sur la biodiversité en évaluant les facteurs de perte de biodiversité et en formulant des mesures d’atténuation.

• Questionnaire. Le Ministère de la transition écologique et solidaire, le Muséum national d’histoire naturelle et l’Agence française pour la biodiversité ont mis en place une consultation à destination des personnes ou organismes intéressés par l’usage des données pour la biodiversité. Ce questionnaire servira à mieux définir les périmètres du projet de mise en place d’un système d’information fédéré de la biodiversité.

– Changements climatiques et autres risques –

• Bioagresseurs. Le GIP Ecofor a rédigé un article qui synthétise les trois jours des Ateliers de Recherche et Gestion Forestières (Regefor) qui avaient cette année pour thème l’émergence de bioagresseurs en forêt. La synthèse retrace l’évolution du paysage sylvosanitaire, les pistes de gestion, les effets du changement climatique et les stratégies de lutte possibles.

– Recherche –

• Recherche et action publique. La revue Natures Sciences Sociétés a publié un numéro spécial qui vise à tirer des enseignements des expériences de programmation de la recherche au sein du ministère de l’environnement sur la période 1990-2016 afin d’en capitaliser les acquis.

• Bilan et perspectives. Le réseau de chercheurs en sciences économiques, humaines et sociales d’Ecofor organise le 11 janvier 2018 un colloque sur les dynamiques et les mutations de la forêt et du bois. Les inscriptions sont ouvertes.
© Jean-Luc Peyron

– Agenda –

• 15 novembre 2017 – Investir en forêt : un pari éclairé sur l’avenir 
organisé par l’Académie d’agriculture de France, à Paris

• 16 novembre 2017 – Réduire la déforestation importée : quels impacts sur la consommation et les choix politiques en Europe et en France ? 
organisé par l’Iddri, avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès, à Paris

• 28 novembre 2017 – Journée scientifique – Changements climatiques : quelle place pour notre forêt et notre agriculture demain ?
organisé par l’association Météo et Climat, à Paris

• 05-06 décembre 2017 – WOODCHEM 2017 – Conférence internationale scientifique dédiée à la chimie du bois et à ses applications industrielles.
organisée par le Pôle de compétitivité Fibres-Energivie, à Nancy

• 11-12 décembre 2017 – (Prenez date) Séminaire R&D. Comment optimiser la contribution des forêts et de la filière bois à l’atténuation du changement climatique ? Enseignements des projets, intégration des résultats dans des outils opérationnels et identification des besoins de recherche futurs.
organisé par l’ADEME, à Paris

• 11 janvier 2018 – Colloque SEHS 2018 – Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ? 
organisé par le réseau SEHS du GIP Ecofor, à Paris