Publié le

Typologie des stations forestières

Cet article introduit un historique de la naissance du programme de recherche jusqu’au colloque de restitution des projets de recherche en 2007.

Le programme Typologie des stations forestières a été lancé en appui de la relance nationale de la typologie des stations forestières, initiée par le Ministère chargée de l’agriculture et pilotée par l’IFN.

L’objectif général

Les travaux sur les stations ont débuté il y a une trentaine d’années. Les choix méthodologiques faits à l’époque sont encore utilisés aujourd’hui : le type de station est une unité synthétique de description du milieu, basée sur une approche phytoécologique. Les catalogues de station groupent, pour une région naturelle, la description des différents types de stations, accompagnés d’une typologie.

Depuis, les catalogues ont parfois été enrichis de notions sur l’autoécologie des essences et sur la structuration du paysage afin de mieux répondre aux demandes des gestionnaires. Malgré ces enrichissements, des blocages existent à différents niveaux (questions scientifiques non résolues, formation insuffisante, blocages sociologiques…) et l’outil que représente la typologie des stations est sous-utilisé.

Identification de 2 points de faiblesse des typologies des stations et leur utilisation au niveau national (1999)

En 1999, Bénédicte Boisseau analysait, à la demande du ministère chargé de la forêt, les typologies des stations et leur utilisation au niveau national. Son rapport souligne deux principaux points de faiblesse :

(i) une très grande hétérogénéité des documents produits, ce qui freine leur utilisation, et

(ii) un très faible emploi de ces outils par les gestionnaires forestiers, tant pour la description des milieux que pour l’aménagement.

Mise en place du programme « Typologie des stations forestières » (2003)

En 2003, le ministère chargé de l’agriculture a donc mis en place un programme national de relance de la typologie des stations forestières. Ce programme, d’une durée initiale de trois ans, a deux objectifs principaux:

(i) valoriser le matériau existant sur les stations, au travers d’un volet opérationnel coordonné par l’IFN, appuyé par un comité de pilotage, et testé dans deux régions pilotes (Champagne-Ardenne et Rhône-Alpes) ;

(ii) contribuer à la levée des blocages repérés, en particulier grâce à l’appui scientifique d’ECOFOR.

Compte-rendu du séminaire de travail (2003,Dijon)

Compte-rendu 2003.pdf

Texte de l’APR 2004 : ici

Rencontres « typologies des stations : blocages et avancées »

ECOFOR et l’IFN ont organisé une rencontre en automne 2006 afin de faire le point sur les actions achevées, mettre en relief celles qui ont le mieux fonctionné pour développer l’usage de la typologie, exposer les nouvelles approches qui ont été développées et faire part des avancées de la recherche sur le front de la typologie des stations forestières. Les résumés d’intervention et présentations sont disponibles ici.

Les travaux de recherche se sont poursuivi jusqu’à l’automne 2007.

Colloque de restitution des projets de recherche – Typologie des stations forestières

Le colloque de restitution qui s’est déroulé les 24 et 25 octobre 2007 a été l’occasion de présenter les résultats des projets.

La première journée a permis aux équipe de recherche de présenter leurs résultats finaux. Dans la soirée, un débat sur les perspectives pour la typologie des stations dans le cadre du changement climatique a été mené. De ce débat, émergent plusieurs pistes relatives à cette question.
La deuxième journée, organisée sur une seule matinée, a été consacrée à une sortie sur le terrain pour présenter concrètement ce qu’est l’outil « typologie des stations » aux gestionnaires, en particulier, et au public présent.