Posted on

Equilibre sylvo-cynégétique

Depuis la généralisation du plan de chasse en 1979, les populations de grands ongulés se sont à la fois étendues et considérablement accrues. Les ongulés jouent un rôle écologique important mais la capacité d’accueil des milieux est limitée et la pression de chasse n’a fait qu’accompagner cette montée progressive en puissance.

Or, à partir d’un certain point, la végétation forestière, sa capacité de régénération, les cultures avoisinantes et les populations d’ongulés elles-mêmes en subissent les conséquences. En de nombreux endroits,l’équilibre agro-sylvo-cynégétique s’est ainsi trouvé menacé.

Dans le cadre d’un stage de l’enseignement supérieur (Anthonin David, 2014-2015), Ecofor s’est attaché à rassembler des éléments relatifs à l’équilibre agro-sylvo-cynégétique (dynamique des populations, indicateurs, jeu des acteurs…) de manière à les mobiliser ultérieurement.

Le rapport de synthèse final contient des éléments objectifs et très complets sur l’état des lieux à partir duquel des actions cohérentes peuvent être discutées.

Les fiches sont disponibles sur le lien http://www.gip-ecofor.org/datashare/index.php?doc=146