Publié le

Ecoforum XXV – La forêt : une chance pour la biodiversité ? par Bernard Chevassus-au-Louis

Ecofor

Lundi 1er octobre 2018 (11h00-13h00), dans les locaux de l’Inra, 147 rue de l’Université 75007 Paris

La forêt :  une chance pour la biodiversité ?

Bernard Chevassus-au-Louis

Président de Humanité et Biodiversité,
membre de l’Académie d’agriculture et de l’Académie des technologies,
co-auteur d’un rapport de préfiguration de l’Agence française de la biodiversité (2013), coordonnateur du rapport du Conseil d’analyse stratégique sur l’approche économique de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes (2009).

 

introduction de
Julie Dorioz, Chargée de mission à Ecofor, impliquée dans l’animation du groupe Forêt de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB), de la Plateforme biodiversité sur la forêt et de l’évaluation des écosystèmes et services écosystémiques en forêt (EFESE -Forêt).

avec les témoignages de
Denis Couvet, Professeur au Muséum national d’histoire naturelle, Directeur du Centre de recherches sur la biologie des populations d’oiseaux (unité mixte de recherche MNHN-CNRS), Membre de l’Académie d’agriculture et secrétaire de sa section environnement et territoires, Membre du Conseil scientifique d’Ecofor.

Maya Leroy, Enseignante et chercheuse en sciences de gestion à AgroParisTech où elle est responsable de l’unité de formation et de recherche (UFR) « Gestion de l’environnement », membre du Conseil scientifique d’Ecofor.

Présentations à télécharger

La vidéo des interventions est disponible ici

Introduction à la conférence

La biodiversité représente la variété du monde vivant sous toutes ses formes, à tous ses niveaux d’organisation et dans toutes les interactions qui peuvent en résulter. Elle joue un rôle fondamental dans les fonctions écologiques et l’expression des services écosystémiques qui en découlent sous forme de biens fournis, de régulation des cycles biogéochimiques ou encore d’aménités. Mais elle apparaît menacée par la dégradation ou la destruction des habitats, la surexploitation des ressources, le développement d’espèces exotiques envahissantes, la pollution, le changement climatique : une convention internationale a été mise en place en 1992 et, vingt ans plus tard, une plateforme intergouvernementale d’expertise (IPBES).

Quelle contribution la forêt apporte-t-elle à la biodiversité et aux services qui en résultent ? Parmi les menaces qui apparaissent, la déforestation remet en cause l’existence même de la forêt. Quelles en sont les principales causes sous-jacentes et comment y remédier ? Comment définir une composition adéquate, dans l’espace et le temps, du bouquet de services que l’on peut trouver en forêt ? La forêt doit-elle compenser les lacunes constatées dans d’autres écosystèmes ? Comment favoriser les synergies et éviter les conflits entre usages et entre usagers tout en assurant une viabilité environnementale, sociale et économique de la gestion ? Les institutions sont-elles appropriées ?