Skip to Content

Présentation

Systèmes d'information et évaluation - compléments indispensables et transversaux à la gestion des forêts comme à la conduite des politiques forestières - constituent le coeur du quatrième axe de travail d'ECOFOR. En effet, qu'ils portent sur les écosystèmes forestiers eux-mêmes ou sur le contexte économique et social, le savoir et ses progrès doivent pouvoir être facilement mobilisés par les chercheurs, les gestionnaires et autres parties prenantes de manière à agir et suivre les actions en connaissance de cause. 

L'évaluation de l'état des forêts et la gestion de l'information sur les forêts représentent des enjeux face aux évolutions en cours et aux incertitudes qui pèsent sur l'avenir. Le besoin d'informations et de données fiables et accessibles devient en effet plus pressant (incertitudes sur les réactions des écosystèmes aux évolutions environnementales et socio-économiques, développement des démarches de certification, évaluation de l'état de conservation des habitats naturels (Natura 2000, etc.), de même que les impératifs d'accessibilité pour les données environnementales (convention d'Aarhus, directive INSPIRE imminente).

Ces sujets concernant l'ensemble de ses membres, ECOFOR a engagé depuis plusieurs années déjà une réflexion articulée aujourd'hui autour des objectifs et actions suivants :

  • de stimuler le développement d'un suivi continu ("monitoring") des forêts. le besoin d'une bonne articulation avec la recherche s'est imposé partout où le suivi fiable de l'environnement est devenu une exigence. ECOFOR a organisé une réflexion depuis 1998 dans ce domaine et s'est vu confier la mobilisation de l'expertise française dans le cadre du règlement européen Forest Focus sur la surveillance des forêts ;

  • de recenser, décrire et rendre disponibles les sources d'information sur les dispositifs opérationnels sur la forêt, en liaison avec les autres initiatives émergentes. C'est l'objectif du projet Ca-SIF , Catalogue des sources d'information sur la forêt, et, pour partie, de l'action européenne ENFORS (European network for long-term forest ecosystem and landscape research) qui a réalisé à l'échelle européenne l'inventaire des sites intensifs de recherche à long terme en milieu forestier (voir le site web d'ENFORS : www.enfors.org ) ;

  • de faire connaître plus largement l'observation et le suivi des forêts au travers d'une vitrine affichant des résultats exemplaires. En effet, le suivi continu des forêts a connu une forte croissance au cours des 15 dernières années, mais ses fruits sont insuffisamment connus ; participer à une meilleure (re)connaissance de ces travaux est l'objectif du projet SIEF (Site d'information sur les écosystèmes forestiers) ;

  • susciter le développement d'outils qui mobilisent les données nécessaires aux responsables forestiers, à des échelles adaptées aux problèmes posés. C'est en particulier le but spécifique du projet SInPa , "Système d'information partagée pour la gestion forestière régionale" ;

  • d'étayer l'approche opérationnelle "indicateurs de gestion durable des forêts", résultant de processus politiques et visant à qualifier l'état des forêts et leur gestion, par une démarche scientifique : évaluation des méthodes et des résultats, développement d'indicateurs nouveaux...

De façon générale, il s'agit ainsi d'apporter une aide aux décideurs de manière à ce qu'ils puissent, dans un premier temps, mettre en place leurs projets et politique avec la meilleure information possible puis, dans un second temps, en évaluer les résultats.