Skip to Content

Impact du changement climatique sur les ressources en eau et les extrêmes hydrologiques dans les bassins de la Seine et de la Somme (RExHySS)

L'objectif de ce projet est d'évaluer l'impact du changement climatique d’origine anthropique sur les extrêmes hydrologiques dans les bassins versants de la Seine et de la Somme. Nous profiterons de deux nouvelles méthodes de désagrégation des simulations de changement climatique (méthode des régimes de temps et méthode de la correction variable) qui permettent de rendre compte des changements de variabilité du climat, de l'échelle journalière à interannuelle, en plus du changement de climat moyen.

Nous chercherons d'abord à caractériser comment le changement climatique est susceptible de modifier la distribution de ces extrêmes, en terme de crues, d'étiages et de sécheresse (analyse fréquentielle et prédétermination). Ces analyses seront alimentées par les débits, humidités du sol et niveaux piézométriques simulés par plusieurs modèles hydrologiques. Nous nous intéresserons ensuite à certaines manifestations de ces extrêmes particulièrement sensibles pour la société. Concernant les inondations, nous déterminerons les modifications de leur extension dans des zones clés des bassins (vallée de la Somme en amont d’Abbeville, corridor fluvial de la Seine, incluant Paris et plaine alluviale de la Bassée) pour certaines périodes de retour. Nous nous intéresserons aussi aux relations entre l'agriculture et les hydrosystèmes continentaux, en ce qui concerne les besoins en irrigation, leur impact sur la ressource en eau et la production agricole, et la pollution diffuse par les nitrates, qui peuvent être simulés dans le bassin de la Seine grâce au modèle couplé STICS/MODCOU. Nous évaluerons comment ces processus et leurs interactions peuvent être modifiés sous l'effet du changement climatique, en distinguant l'effet du changement de climat moyen et celui du changement de variabilité.

Le dernier volet de ce projet sera dédié aux rétroactions entre les changements de l'hydrosystème et les systèmes sociaux. Nous proposons de diffuser nos résultats aux acteurs de l’aménagement du territoire et de la gestion de l’eau dans les bassins versants étudiés, sous une forme adaptée pour leur permettre une expertise socio-économique de la modification des extrêmes hydrologiques, et définie avec eux. Parmi les questions sensibles dans ce cadre, on trouve les rejets urbains de temps de pluie et l'influence des inondations sur les infrastructures, les transports ou la production d'énergie. Ce type d'analyse, même qualitative, est important pour étayer des stratégies d'adaptation au changement climatique, mais ces dernières ne seront pas abordées par ce projet.

Plus d'informations sur le site du projet.

Coordinateur(s)

Agnès DUCHARNE, CR1 CNRS UMR 7619 Sisyphe

Partenaire(s)

CNRS
CERFACS
Cemagref Lyon
BRGM Orléans
Armines
UMR EGC (INRA/INA-PG)
Bureaux d’études : Hydratec pour la Seine et SOGREAH pour la Somme

Financeur(s)
MEEDDM
  • Adaptation
  • Impacts