Skip to Content

Réponses des populations de Vertébrés aux changements climatiques - paramétrage et premières applications de modèles prédictifs basés sur les processus démographiques

Notre travail s’est appuyée sur un réseau (CLIM-PIOP) de populations de vertébrés intensivement suivies et a visé à répondre à quatre objectifs principaux: identifier et quantifier les impacts des facteurs climatiques sur les paramètres démographiques, étudier la sensibilité du taux de croissance des populations aux changements de moyenne et de variance des paramètres démographiques, identifier la forme et quantifier l’impact de la réponse des paramètres démographiques aux facteurs climatiques, et quantifier le rôle des co-variations entre paramètres démographiques générées par les facteurs climatiques.

Ces objectifs se sont tous inscrits dans un ensemble de recherches définies selon trois axes. L’axe méthodologique nous a permis de définir et de développer une panoplie d’outils analytiques performants pour répondre à ces objectifs. Un axe d’analyse d’études de cas nous a permis d’identifier un ensemble de patrons de variation démographique à partir de populations de plusieurs espèces de vertébrés. Enfin, un axe d’analyse intégrée de l’impact des variations climatiques sur la démographie et la dynamique des populations de vertébrés a été ébauché afin de rendre explicitement compte des mécanismes démographiques à travers lesquels la dynamique d’une population de vertébrés est influencée pas les variations climatiques. De nombreux résultats ont déjà été acquis et ont donné lieu à la publication de plus de vingt-cinq articles scientifiques. Ce programme nous a de plus permis d’organiser un atelier de travail (colloque de restitution du projet) et de développer ainsi un important réseau de recherche au niveau international.
Coordinateur(s)

Jean-Michel Gaillard, Directeur de Recherche au CNRS - Laboratoire de « Biométrie et Biologie Evolutive », UMR 5558

Partenaire(s)

CEB Chizé, CNRS UPR 1934
Sation Biologique de Moulis
Laboratoire d'Ecologie, CNRS Universite Pierre et Marie Curie
CEFE/CNRS
Laboratoire de Parasitologie Evolutive, CNRS UPMC
Biométrie et Biologie des populations, CEFE/CNRS
Biométrie et Biologie Evolutive, Université Claude Bernard Lyon 1
University of Oslo, NO-0316 Oslo, NorvègeUniversity of Trondheim, Norvège
University of Tromso, Norvège
Imperial College, Grande Bretagne
Institute of Ecology, Heteren, Pays-Bas
University of Aberdeen, Ecosse
CEH Banchory, Ecosse
University of St Andrews, Ecosse
University santa Cruz, California, USA

Financeur(s)
MEEDDM
  • Impacts