Skip to Content

C3E2 : Conséquences du Changement Climatique sur l'Ecogéomorphologie des Estuaires

La morphologie des estuaires dépend de plusieurs facteurs : apports en sédiments venant de l’amont du fleuve ou de la mer, pluies, tempêtes, etc. Les modifications des surcotes marines dues aux tempêtes et l’élévation du niveau de la mer due au changement climatique vont donc impacter directement la morphologie des estuaires. L’enjeu est de mieux comprendre les modifications du comportement hydro-sédimentaire, conduisant à des adaptations de leur morphologie, de leurs habitats, et, in fine, de leurs écosys-tèmes.

Le projet C3E² va contribuer à l’évaluation de l’effet du changement climatique et des contrôles anthropiques, qui ne peuvent être ignorés en milieu estuarien, sur les évolutions 1) de la morphologie des estuaires, 2) de leur couverture sédimentaire et de l’organisation du biotope qui en découlera (dans le lit majeur comme dans le lit mineur), à des échelles de temps « humaines » cohérentes avec la mise en œuvre de politiques publiques adaptées.

Deux volets sont mis en œuvre, s’appuyant toutes deux sur la modélisation numérique intégrant les aspects morphody-namiques :
  1. une étude sur les réponses morpho-sédimentaires d’estuaires schématiques, définis à partir de différentes caractéristiques géométriques et de conditions environnementales représentatives d’estuaires français ;
  2. un cas d’étude, l’estuaire de la Loire : l’existence de séries chronologiques longues permettra une validation du modèle hydro-sédimentaire déjà opérationnel. De plus, cet estuaire a conservé des zones naturelles sur lesquelles les interactions entre processus physiques et végétation pourront être étudiées
Coordinateur(s)

Pierre Le Hir , Laboratoire DYNECO/PHYSED (IFREMER)

Partenaire(s)
IFREMER, laboratoire DYNECO/PHYSED,
Université de Bretagne Occidentale, Institut de Géoarchitecture EA 221
SOGREAH ingénierie
GIP Loire-Estuaire
Financeur(s)
MEEDDM
Budget
290 000 €
  • Adaptation
  • Impacts