Publié le

Action Cost Echoes : Expected Climate Change and Options for European silviculture

Lancée en mai 2008, les réflexions et les travaux se déroulent sur 4 ans. Vingt-neuf pays venant de toute l’Europe font partie de l’action, du Portugal à la Finlande en passant par Chypre et la Lituanie.

Objectif principal d’Echoes : mobiliser et intégrer les connaissances scientifiques existantes pour les mettre à dispositions des gestionnaires et décideurs publics.

 

Logo des actions cost

Logo de l'action cost echoes

Site web d’Echoes / Echoes website 

La vulnérabilité des forêts au changement climatique dépend des impacts potentiels de ce dernier et des capacités d’adaptation des forêts (capacités naturelles mais aussi dépendant de la gestion et des politiques mises en place). Si les impacts des changements climatiques peuvent être limités, au moins à court terme, les forêts doivent être capables de s’adapter mais également de jouer un rôle dans l’atténuation des effets d’un changement climatique global sur le long terme (la forêt comme puits de carbone).

Conscient des manques et des nombreuses questions sur ces thématiques, Ecofor a décidé de proposer un moyen de réfléchir à ces questions via une action de coopération au niveau européen. A la fin de l’année 2007, l’action COST Echoes (Expected Climate Change and Options for European Silviculture) a été sélectionnée par le Bureau de COST (European Cooperation in the field of Scientific and technical research).

Lancée en mai 2008, les réflexions et les travaux se sont déroulées sur 4 ans.
Vingt-neuf pays venant de toute l’Europe ont fait partie de l’action, du Portugal à la Finlande en passant par Chypre et la Lituanie (la liste complète actualisée de ces pays est disponible sur le site d’Echoes).

Objectif principal d’Echoes : mobiliser et intégrer les connaissances scientifiques existantes pour les mettre à dispositions des gestionnaires et décideurs publics.

Les objectifs secondaires sont :
• Suggérer des moyens de tester les capacités de prédiction des modèles pour l’avenir des forêts, mesurer l’importance des incertitudes et trouver le moyen de s’y adapter,
• Soutenir les contributions du secteur forestier européen pour le prochain rapport d’évaluation du GIEC,
• Soutenir la contribution du secteur forestier européen dans le cadre des discussions Kyoto Post 2012,
• Identifier les futurs besoins de recherche et développement.

L’organisation de la réflexion s’est faite au sein de 3 groupes de travail (Working Groups WG) : ImpactsAdaptation et Atténuation , chacun présidé par un WG leader désigné par les instances de l’action et le Chairman, Jean-Luc Peyron. Des échanges ont évidemment eu lieu entre ces trois groupes.

Les principaux produits de cette action sont :
• une newsletter régulière pour les scientifiques partie-prenante de l’action,
• une lettre d’information biannuelle pour les décideurs politiques,
• des rapports nationaux sur l’état des lieux de la recherche dans chaque pays participant, organisé selon les trois thématiques Impacts, Adaptation et Atténuation; et
• des outils d’aide à la décision pour les politiques et gestionnaires forestiers européens produits en 2012, à la fin du programme.

 

Contact

Jean-Luc Peyron (Chairman)