Publié le

N°24 – 13 février 2019

Alexandra Barnoux-Hosoda

Changement climatique et autres risques

Evaluer la vulnérabilité, aux changements climatiques, des forêts et des populations en dépendant : Ce rapport  produit par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), s’intéresse aux approches et méthodes existantes disponibles.

Bilans annuels en santé des forêts : produit par le Département de la santé des forêts, ce bilan est présenté dans sa globalité dans la lettre du DSF. Le DSF produit également des bilans techniques inter-régionaux.

Le flétrissement américain du chêne , une menace pour la chênaie française : La réglementation européenne sur l’importation de grumes de chênes des États-Unis limite les risques de contamination des chênaies françaises. Cette maladie originaire d’Amérique du Nord, pourrait se répandre rapidement en France, grâce au vecteur qu’est le scolyte intriqué.

Bilan sur la chenille processionnaire du pin en forêt: Ce compte-rendu d’une étude menée par le Département de la santé des forêts porte sur la période 2017-2018.

Gestion durable et services écosystémiques

Memento de l’inventaire forestier  2018 : produit par l’IGN ce mémento s’intéresse aux surfaces, écosystèmes et ressources forestiers.

Appel à Projets – Investissements d’Avenir – Mobilisation de la biomasse et production de nouvelles ressources : cet appel édité par l’ADEME financera des projets de démonstration, dits « expérimentation » ou « démonstrateur » sur quatre thématiques liées à la biomasse. La première est liée à la Filière forêt-bois (sylviculture et première transformation du bois).

Biodiversité

Expansion des palmiers à huile et déforestation dans le sud-ouest du Cameroun : Dans le sud-ouest du Cameroun, l’une des principales régions productrices d’Afrique, 67% de l’expansion du palmier à huile de 2000 à 2015 s’est faite aux dépens de la forêt. L’exploitation est réalisée hors des grandes concessions agro-industrielles, par des producteurs non industriels.  Cette étude internationale , met en avant la nécessité de prendre en compte les économies informelles pour identifier les voies de développement durable au niveau régional.

Rapport « Déforestation importée, arrêtons de scier la branche ! « : réalisé par le cabinet 3 Keel sur la demande de WWF, ce rapport présente les conclusions fortes de l’analyse de risque de déforestation et de corruption lié aux importations françaises de commodités.

Guide de détermination des habitats : publié par l’Agence française pour la biodiversité, la typologie Eunis facilite l’identification des habitats, objet central dans l’étude et la conservation de la biodiversité.

Bioéconomie

Structurer la filière forestière du Sud-Ouest : Cette chaire d’entreprise , porté par Bordeaux Sciences Agro et labellisée par le pôle de compétitivité Xylofutur, est actuellement en quête de mécènes. Elle a un double objectif. Le premier est de créer un nouveau parcours d’enseignement avec une logique de territoire pour valoriser les ressources forestières. Le second est de dynamiser et structurer la bioéconomie forestière de la région.

Place de la bioénergie dans l’Union européenne: Selon le rapport publié par le centre de connaissances de la Commission européenne sur la bioéconomie, 96% de la matière première de bioénergie est produite dans l’UE, avec une majorité originaire de la foresterie.

Information, Recherche et politiques publiques

L’état des forêts mondiales 2018 : Ce rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), met en avant le rôle que les forêts peuvent jouer dans l’achèvement des objectifs de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Appel à projet pour le Montage de Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux (MRSEI) : Il est ouvert par Dans le cadre de son plan d’action 2019, l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) à tous les champs scientifiques et à toutes les disciplines de recherche. Les propositions MRSEI seront évaluées en deux sessions dont les dates de clôture respectives sont le 21 mars et 17 septembre 2019.

AGENDA

12/03/2019, Journée débat « Changer notre regard sur les incendies de forêts », organisée par Forêt Méditerranéenne dans les Bouches-du-Rhône

12-14/02/2019, Conférence finale du projet H2020 « Informations sur les forêts distribuées, intégrées et harmonisées pour les perspectives de la bioéconomie » (DIABOLO), organisé par L’Institut des ressources naturelles finlandais, en Finlande

19/03/2019, Colloque« Dernières innovations sur la plantation forestière » , organisé par l’INRA à Paris, en collaboration avec de nombreux partenaires dont le GIP Ecofor

20/03/2019, Séance publique de l’Académie d’agriculture sur le thème « Bois et aliments : amis ou ennemis ? », Paris

21/03/2019, Colloque international « Quelles forêts voulons-nous demain? » , organisé par Forêt Pro Bois à Lille

21/03/2019, Journée internationale des forêts

1-5/04/2019, Sixième semaine forestière méditerranéenne: « Le rôle des forêts méditerranéennes dans l’Accord de Paris: défis et opportunités »

2-3/04/2019, Le réseau AFORCE fête ses 10 ans d’activité, organisé par le Réseau AFORCE à Montpellier

3-5/04/2019, 9e Forum International Bois Construction (FBC), à Epinal, France

8-9/04/2019, Atelier « Forests for human health, challenges and opportunities », organisé par FOREST EUROPE et le Centre autrichien de recherche sur les forêts à Vienne, Autriche

29/04/2019 – 04/05/2019, 7e session plénière de la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), à Paris

20-22/05/2019, Congrès Mondial d’agroforesterie, Montpellier

Publié le

N°23 – 22 janvier 2019

Eclaircie - GIP Ecofor

Suite à une COP24 en demi-teinte en fin d’année, 2019 s’ouvre sur la mobilisation croissante des citoyens et scientifiques en faveur du climat. Les scientifiques, à l’image de Valérie Masson-Delmotte et d’Eric Guilyardi mettent en lumière l’urgence à agir dans leur tribune «  « Les climatologues vont bien, merci, mais là n’est pas la question » du Monde (11/01/2019).

Alexandra Barnoux-Hosoda

Changement climatique et autres risques

Premier rapport de l’Observatoire Mondial de l’action climatique non-étatique : Ce rapport s’articule en trois livres, dont le premier qui présente un focus sur l’utilisation des terres, le changement d’affectation des terres et la foresterie (UTCATF).

Deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC 2): lancé en décembre 2018, le PNACC2  couvre la période 2018-2022. Dix mesures ont été mises en avant lors de sa présentation, dont la création de nouveaux outils d’aide à la décision dans le secteur forestier et l’acquisition de 6 avions bombardiers d’eau pour lutter contre les feux de forêt.

Intégrer les enjeux climatiques dans la gestion des espaces naturels protégés : tel est l’objectif du projet LIFE Natur’Adapt ( 2018-2023 ) dont bénéficie les réserves naturelles de France (RNF). Il contient des actions d’animation de communauté d’experts et de praticiens, et des outils méthodologiques. Sur les dix prochaines années, l’ambition de RNF est « d’accompagner 80% des réserves vers l’adaptation au changement climatique, à travers une gestion, une planification et une gouvernance adaptatives ».

Gestion durable et services écosystémiques

Forêts et eau: valeur et paiements pour les services écosystémiques forestiers. Cette étude produite par la FAO et la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (UNECE) vise à comprendre comment appliquer des systèmes de paiements pour favoriser les services écosystémiques hydrologiques en forêts. Elle repose sur l’étude de  229 projets , essentiellement situés en Union européenne et en Amérique du Nord.

Restauration des services écosystémiques dans les forêts tropicales: une méta-analyse globale : L’étude brésilienne se concentre sur l’effet de la restauration sur l’augmentation de l’offre de services écosystémiques dans les forêts tropicales. Dans l’ensemble, ceci sont positifs en matière de carbone, de fonctionnement des sols, de biodiversité. La régénération naturelle contribue de manière efficace à la restauration.

Coûts et avantages, du point de vue du carbone,de la production d’énergie issue de biomasse : Cette étude coordonnée par l’Institut Pierre Simon Laplace, analyse plusieurs scénarios pour améliorer le bilan carbone du secteur forestier d’ici 2040.

Biodiversité

Extension des arrêtés préfectoraux de protection des biotopes à la protection de certains habitats naturels : Un décret ouvre la voie à la protection de certains habitats naturels figurant sur des listes et sous certaines conditions de nécessité et de proportionnalité.

Extension des arrêtés préfectoraux de protection des biotopes à la protection de certains habitats naturels : Un décret ouvre la voie à la protection de certains habitats naturels figurant sur des listes et sous certaines conditions de nécessité et de proportionnalité.

Les chiffres clés de la biodiversité 2018 : selon ce rapport , édité par le Service de la donnée et des études statistiques (SDES) en partenariat avec l’Observatoire national de la biodiversité, 26 % des espèces évaluées à partir de la liste rouge nationale, sont éteintes ou menacées au 1er avril 2018 en France métropolitaine et d’outre-mer. Or, la France abrite 10% de la biodiversité mondiale.

« Le bruit d’une forêt tropicale » : Cet article anglo-saxon met en avant la bioacoustique comme alternative pour répertorier la biodiversité en forêt.

Bioéconomie

Rapport « Mission possible : Atteindre les émissions nettes de carbone des secteurs difficiles à réduire d’ici le milieu du siècle «  : publié par la Commission pour la transition énergétique en novembre 2018, ce rapport, fait une place importante au bois dans le cadre du développement de la bioéconomie et de l’économie circulaire.

Transformation du bois naturel en vrac en un matériau structurel hautement performant: Cette publication, coordonnée par l’Université du Maryland (USA), fait état d’un processus conférant au bois une force spécifique , après passage dans un mélange aqueux porté à ébullition puis pressage à chaud.

Information, Recherche et politiques publiques

Vers « Une nouvelle stratégie forestière de l’Union européenne » : ce rapport des instances de l’Union européenne fait un premier bilan de la stratégie forestière et prépare des points d’amélioration.

Agenda

21-22/01/2019, Atelier international “Resin resource modeling in a context of climate change », à Madrid, Espagne

22-24/01/2019, Atelier international « Mise en oeuvre de solutions basées sur la nature pour lutter contre le changement climatique : focus sur la région méditerranéenne », organisé par Plan bleu, Paris,    http://planbleu.org

SEHS -Ecofor

24/01/2019, Colloque « Biens et services retirés des écosystèmes forestiers: de l’évaluation à la gestion intégrée », organisé par le réseau SEHS du GIP Ecofor, Paris

24/01/2019, Assises régionales de la biodiversité Nouvelle-Aquitaine, organisées par la Région Aquitaine à Limoges

31/01/2019, Conférence « Éclairage du débat public et de la décision publique. L’exemple de l’étude Quel rôle de la forêt et de la filière forêt-bois française dans l’atténuation du changement climatique ? », organisée par l’INRA à Nancy

30/01 au 02/02/2019, Rencontres WoodRise sur le thème « Forêt du futur, usage du bois et protection du climat », organisées par la Fondation pour l’Economie et le Développement durable des Régions d’Europe à Genève, Suisse

06/02/2019, Conférence « Une déforestation importée silencieuse ? La déforestation des mangroves et la responsabilité de la consommation de crevettes », organisé par l’IDDRI à Paris

07/02/2019, Colloque « Dynamique & évolution des forêts à grande échelle », organisé par l’IGN et l’INRA à Nancy

18/02/2019, Séminaire économie et environnement « Le commerce international : menace pour la biodiversité ou levier pour sa préservation ? « , organisé par le Commissariat Général au Développement Durable à la Défense

28/02/2019, Journée « 20 ans d’évaluation de systèmes de culture innovants », organisé par l’INRA, à Paris

19-21/03/2019, REVER 10 – Restaurer ou reconquérir, organisé par le réseau Rever à Paris

20/03/2019, Séance publique de l’Académie d’agriculture sur le thème « Bois et aliments : amis ou ennemis ? », Paris

21/03/2019, Colloque international « Quelles forêts voulons-nous demain? » , organisé par Forêt Pro Bois à Lille

Le GIP Ecofor vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2019
Publié le

n°22 – 12 décembre 2018

Eclaircie GIP Ecofor

Suite au départ d’Anaïs Jallais, L’Eclaircie a été interrompue pendant plusieurs mois. Le GIP Ecofor est heureux de pouvoir à nouveau vous faire parvenir cette veille.

Alexandra Barnoux-Hosoda

Information, innovation et politiques publiques

Stratégie française pour l’énergie et le climat : cette stratégie prévoit de conserver et renforcer les puits et les stocks de carbone dans la filière forêt-bois et  de maximiser les effets de substitution et le stockage de carbone dans les produits bois.

Stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée : Le 14 novembre 2018, le gouvernement a adopté la stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée (17 mesures). L’objectif est de mettre fin, d’ici 2030, à la déforestation causée par l’importation de produits forestiers ou agricoles non durables.

Nouveau contrat stratégique de filière bois 2018-2022 : ce contrat est centré sur trois projets : 1) renforcer l’innovation collaborative « Cadre de vie : demain le bois » ;  2) réaliser de manière exemplaire les ouvrages olympiques et paralympiques des JO Paris 2024 avec les solutions constructives bois et d’aménagements en bois ; et 3) accompagner l’élévation des compétences dans les entreprises de la filière.

Plan d’action interministériel forêt-bois “La filière forêt bois au service de l’emploi dans les territoires et d’une économie décarbonnée”: a été dévoilé le 16 novembre 2018 , à l’occasion du nouveau contrat stratégique de filière bois 2018-2022.

Service de cartographie du flux et du stockage de carbone forestier : Le projet européen ForestFlux (Horizon 2020), en cours jusqu’en 2021,a pour objectif de mettre en place la première plate-forme de service pour les cartes à haute résolution des variables forestières traditionnelles ainsi que les flux de carbone forestier. L’approche utilisée est holistique dans une chaîne de traitement unique.

Changement climatique et autres risques

Les stocks de carbone surestimés depuis 50 ans sur les forêts tropicales: Une étude vient de montrer qu’une erreur dans une formule établie il y a près de 50 ans (en 1971) pour calculer la densité basale du bois pourrait avoir conduit pendant cinquante ans à surestimer les stocks de carbone des forêts tropicales

Foresterie intelligente face au climat : l’EFI met en avant un rapport sur ce sujet en anglais indiquant que la foresterie intelligente face au climat a un triple objectif: 1) réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère; 2) construire l’adaptation et la résilience de la forêt au changement climatique; et 3) augmenter de façon soutenable la productivité forestière et les services économiques basés sur la foresterie.

Rapport 2018 «La situation des forêts en Méditerranée» :selon ce rapport de la FAO et du Centre d’activités régionales du Plan d’action pour la Méditerranée (Plan Bleu), entre 2010 et 2015, les zones forestières ont augmenté de deux pour cent dans la région Méditerranée. Elles sont aussi connu une forte dégradation et sont de plus en plus menacées par le changement climatique,la croissance démographique, les feux de forêts et les pénuries d’eau.

Gestion durable et services écosystémiques

Rapport « Notre Avenir S’appelle Forêt » : Premier rapport par Reforest’Action qui analyse de façon transversale les enjeux écologiques, économiques et sociaux de la forêt française au XXIe siècle.

Le projet AF Filières :  analyse de façon systématique des flux de matières des filières biomasse (filières forêt-bois, agricoles et alimentaires)  qu’elles  mobilisent  mais  également  des  pressions sur l’environnement, chaînes de valeur et emplois associés. Un appel à contributions a été lancé pour fiabiliser les résultats nationaux et régionaux.  Ce projet est finance par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets GRAINE 2016. Les partenaires du projets sont l’Inria, Auvergne Rhône-Alpes Energie Environnement et l’Inra Nancy.

Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes

Le projet Bioccitanie 3D a pour objectif de développer un outil web 3D d’information géographique participatif sur les enjeux de préservation de la biodiversité dans le cadre du SRAD-DET en région Occitanie.  Ce projet, débuté en janvier 2018, durera trois ans et est accompagné par l’ADEME dans le cadre du programme d’investissements d’avenir.

Agenda

Ecofor

14 décembre 2018 –  Ecoforum XXV, Journée-débat : Accorder en forêt résilience, biodiversité et bioéconomie : Quelles recherches et innovations ? , organisé par le GIP Ecofor, Paris

17-19 décembre 2018- 2ème colloque national science et société, « Pour l’adaptation des territoires aux changements climatiques : risques – ressources – transition(s)« , Marseille

10 janvier 2019 –Colloque Annuel du LabEx ARBRE , INRA-Champenoux

22 au 24 janvier 2019 – Atelier international « Mise en œuvre de solutions basées sur la nature pour lutter contre le changement climatique :focus sur la région méditerranéenne », organisé par le Plan Bleu, l’UICN Centre de coopération pour la Méditerranée, le Comité français de l’UICN, le Conservatoire du Littoral, la Tour du Valat, MedWet et Wetlands International, à Marseille

SEHS -Ecofor

24 janvier 2019 – Colloque « Biens et services retirés des écosystèmes forestiers: de l’évaluation à le gestion intégrée » organize par le réseau Sciences Economiques Humaines et Sociales du GIP Ecofor , Paris

19 mars 2019—Colloque « La plantation forestière: avancées récentes de la R&D » , Paris

2-3 avril 2019—Colloque de restitution des projets du RMT AFORCE, Montpellier

20 au 22 mai 2019—4ème congrès mondial d’Agroforesterie : co-organisé par le Cirad , Montpellier (France). Cet évènement verra naître l’Union internationale d’agroforesterie .

Publié le

n°21 – 13 juin 2018

n°21 – 13 juin 2018
Depuis son lancement, vous avez été près de 500 à vous inscrire à l’Éclaircie et nous vous en remercions. La lettre va s’interrompre provisoirement suite à mon départ du GIP Ecofor. Toutes les archives restent disponibles en ligne.

Bonne lecture et à bientôt !

Anaïs Jallais

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Impacts de la pollution. Des chercheurs britanniques, en s’appuyant sur des placettes de suivi intensif des forêts en Europe, dont celles du réseau Renecofor géré par l’ONF, ont mis en évidence le rôle de la pollution atmosphérique dans la modification des communautés de champignons qui alimentent les racines des arbres en éléments nutritifs. Ces résultats soulignent une nouvelle fois l’impact de pollution atmosphérique sur le fonctionnement des écosystèmes forestiers.

– Changement climatique et autre risques –

• Tiques. Des chercheurs de l’Inra et du Cirad ont identifié comment les tiques pouvaient survivre à une alimentation uniquement constitué de sang alors que celui-ci est pauvre en vitamines B. En fait, ce sont des bactéries qui synthétisent ces vitamines pour elles. Sans ces bactéries, les tiques ne peuvent se développer.

• Gestion de crise. Le guide « Gérer les crises liées au changement climatique en forêt du Haut-Languedoc« , réalisé par le projet FORECCAsT, synthétise les risques climatiques et sanitaires qui pèsent sur le Haut-Languedoc et propose une organisation structurelle des acteurs forestiers pour y faire face.

• Télédétection et incendies. Le projet ACADO, porté par le centre Irstea d’Aix-en-Provence, vise à exploiter des images satellitaires pour mieux caractériser l’étendue et la sévérité des incendies de forêt. Les données récoltées vont permettre de prédire la dynamique de la végétation après l’incendie et de définir les actions à mettre en œuvre selon les niveaux de dommages.

– Gestion durable des forêts –

• Chercheurs en sciences économiques, humaines et sociales (SEHS). Les actes du colloque « Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ? » organisé en janvier 2018 par le réseau SEHS du GIP Ecofor rassemblent 26 contributions de diverses natures : des résultats scientifiques, des témoignages d’acteurs et des initiatives locales.

 
– Agenda –

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 25 juin 2018 – Séminaire – Comment préserver les sols forestiers dans un contexte de récolte accrue de bois ?
organisé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), à Paris

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

• 25-26 septembre 2018 – Colloque final : restitution des projets BGF 2014-2018
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques (BGF), à Bordeaux

• 15-16 octobre 2018 (changement de date) – 60 ans d’inventaire forestier pour éclairer l’avenir 
organisé par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) et le GIP Ecofor, à Paris

Publié le

n°20 – 31 mai 2018

n°20 – 31 mai 2018
– Actualité politique et institutionnelle –

• Règlement européen LULUCF. Le Conseil de l’Union européenne a adopté un nouveau règlement visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’UE au cours de la période 2021-2030 grâce à de meilleures protections et gestion des terres et des forêts dans l’ensemble de l’Union.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Biodiversités ultramarines. Le rapport d’information fait au nom de la délégation sénatoriale aux outre-mer sur les actes des tables rondes « Biodiversités ultramarines : Laboratoires face au défi climatique » rappelle la nécessité d’organiser la résilience des territoires ultramarins et passe en revue plusieurs projets forestiers.

• Perte de biodiversité à long terme. Des chercheurs de l’Inra, en collaboration avec la Suède et Singapour, ont étudié les effets de la perte de biodiversité sur la biomasse des plantes dans des environnements contrastés à partir de données recueillies pendant plus de 20 ans. Leurs conclusions soulignent que les conséquences de la perte de biodiversité au niveau de l’écosystème ne sont pas constantes d’un écosystème à l’autre et que la compréhension et la prévision de ces conséquences nécessitent la prise en compte du contexte environnemental.

• Phénologie et fructification en forêt tropicale. Une équipe internationale associant notamment des chercheurs du Muséum et du CNRS a réalisé la première étude à long terme (10 ans) de la phénologie de fructification des espèces végétales en forêt amazonienne. Elle a notamment montré que les espèces les plus irrégulières en durée de reproduction d’une année à l’autre étant également les plus variables en termes de quantité de graines produites.

– Vie de la recherche –

• ERA-NET et actions COST. L’étude sur l’évaluation des actions de coopération en Europe sur les forêts vient de s’achever. Réalisée dans le cadre du groupe de travail stratégique européen SCAR Forest, les résultats de l’étude soulignent l’importance des systèmes de financement ERA-NET et COST pour lancer et mettre en œuvre des projets de recherche et d’innovation et assurer l’avenir des forêts.

– Agenda –

•04-05 juin 2018 – Journées R&D « La Recherche au service de la transition énergétique »
organisé par l’ADEME et l’ANR, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 05 juin 2018 – Atelier scientifique – Interpréter la magnitude des effets dans les modèles statistiques paramétriques
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques(BGF), à Paris

• 07-08 juin 2018 – Congrès 2018 et Colloque – Le lien urbain-rural passe aussi par la forêt
organisé par la Fédération nationale des Communes forestières (FNCOFOR), à Montpellier

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 25 juin 2018 – Séminaire – Comment préserver les sols forestiers dans un contexte de récolte accrue de bois ?
organisé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), à Paris

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

• 25-26 septembre 2018 – Colloque final : restitution des projets BGF 2014-2018
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques (BGF), à Bordeaux

• 15-16 octobre 2018 (changement de date) – 60 ans d’inventaire forestier pour éclairer l’avenir 
organisé par le GIP Ecofor et l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), à Paris

Publié le

n°19 – 04 mai 2018

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Biodiversité des sols forestiers. Le GIP Ecofor a réalisé la synthèse des relations entre la gestion durable et la biodiversité des sols forestiers dans le cadre du programme de recherche « Biodiversité, Gestion forestière et politiques publiques » (BGF) piloté par le Ministère de la transition écologique et solidaire avec le soutien du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation.
© GIP Ecofor

• Impacts du bois-énergie. Pour le compte de la plateforme internationale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a réalisé une synthèse de travaux sur la question de production de bois-énergie et de ses impacts potentiels sur la biodiversité européenne.

– Actualité politique et institutionnelle –

• Programmes des investissements d’avenir (PIA). Sollicitée par le Comité Stratégique de Filière Bois (CSF Bois), une mission interministérielle a recensé l’ensemble des études, exercices de prospective et rapports récents permettant de préciser les potentialités et priorités d’accès des secteurs aval de la filière aux programmes des investissements d’avenir (PIA). Sept recommandations sont ensuite formulées.

– Changement climatique et autres risques –

• Effets indirects et diversité. En démêlant les effets directs et indirects du changement climatique sur le fonctionnement des écosystèmes, des chercheurs du CNRS et de l’INRA expliquent dans un article des Scietific Reports pourquoi on s’attend à ce que les forêts très diversifiées soient plus résistantes au changement climatique.

– Vie de la recherche –

• Évolution des métiers et compétences. Le comité d’analyse prospective « Forêt, bois, milieux naturels » d’AgroParisTech a établi un rapport sur la formation des cadres en sciences et ingénierie forestières pour dégager les tendances sur les métiers du futur et en tirer des conclusions sur les compétences à former pour l’après 2025.

– Agenda –

• 08-09 mai 2018 – Colloque final du projet Informed – From science to practice, what can be learned from interdisciplinary research in relation to future ecosystem services of Mediterranean forests?
organisé par le Projet Informed (Foresterra, Inra), à Zagreb, Croatie

•28 mai 2018 – Rencontres 2018 « EFESE & Thèses »
organisé par l’Evaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques, à Paris

• 30 mai 2018 – Intervention « Comment le pathosystème tiques-ongulés-rongeurs pourrait être impacté par le changement climatique ? » dans le cadre de la journée scientifique “Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations pour l’agriculture en Occitanie ?”
organisé par la section Toulouse-Occitanie de Météo et Climat, à Toulouse

•04-05 juin 2018 – Journées R&D « La Recherche au service de la transition énergétique »
organisé par l’ADEME et l’ANR, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 05 juin 2018 – Atelier scientifique – Interpréter la magnitude des effets dans les modèles statistiques paramétriques
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques(BGF), à Paris

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 25 juin 2018 – Séminaire – Comment préserver les sols forestiers dans un contexte de récolte accrue de bois ?
organisé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), à Paris

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

• 25-26 septembre 2018 – Colloque final : restitution des projets BGF 2014-2018
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques (BGF), à Bordeaux

• 15 octobre 2018 (changement de date) – 60 ans d’inventaire forestier pour éclairer l’avenir 
organisé par le GIP Ecofor et l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), à Paris

Publié le

n°18 – 17 avril 2018

– Actualité politique et institutionnelle –

• Développement rural 2014-2020. Une étude menée par un groupement indépendant a évalué les mesures sylvicoles mises en place au titre de la politique européenne de développement rural. L’évaluation conclut que les mesures et outils sont en lien avec la stratégie forestière européenne et répondent aux objectifs économiques, environnementaux et sociaux.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Paiements pour services environnementaux. Une étude qui a bénéficié de l’expertise du Cirad sur la mise en œuvre des paiements pour services environnementaux relève un fort décalage entre la théorie et l’exécution de ces instruments incitatifs. Cela est notamment dû à une tendance globale à la simplification et aux contrôles et sanctions difficilement appliqués.

• Forêt privée et PSG. Dans l’édition de février de L’IF, l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) croise ses données avec celles du Centre national de la Propriété forestière (CNPF) pour analyser la ressource et les dynamiques de prélèvement de bois en forêt privée selon la présence ou non d’un plan simple de gestion (PSG). Il en ressort que, si les forêts privées sans PSG sont morcelées, récentes et en forte expansion mais modérément exploitables et exploitées, les forêts privées avec PSG font l’objet d’un prélèvement relativement important (69% de la production biologique nette).

– Changement climatique et autres risques –

• Bilan carbone. L’Inra, en partenariat avec le CEA, le Cnes et le CNRS a coordonné le développement du jeu de données issu d’observations satellitaires qui démontre que le bilan carbone net est négatif sur le continent africain (période 2010-2016). La majorité des pertes de carbone s’est produite dans les savanes arborées des régions semi-arides. Cette étude remet en question l’idée que les savanes arborées africaines pourraient servir de puits de carbone sur le long terme.

• Atténuation. FCBA relaie les principaux résultats de l’étude réalisé par l’Inra et l’IGN pour caractériser l’impact, à l’horizon 2050, de différents scénarios de gestion forestière sur le stockage de carbone par la filière forêt-bois française.

– Médias –

• Médiation scientifique. Nathalie Carol, doctorante à l’Université de Lorraine, a reçu le prix du public de la finale régionale du concours « Ma thèse en 180 secondes » pour sa communication « La forêt en chantier ». Elle fait désormais partie des 16 finalistes pour la finale nationale qui aura lieu le 13 juin prochain.

– Agenda –

• 23-24 avril 2018 – Conférence internationale « Impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe » 
organisé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), à Paris

• 26 avril 2018 – Forest innovation workshop 2018 – Inform-Prioritize-Collaborate: Cooperation of Regions on Innovation in Forest Management, Use of Wood and Forest-related Services
organisé par l’Institut Européen de la Forêt, à Bruxelles

• 08-09 mai 2018 – Colloque final du projet Informed – From science to practice, what can be learned from interdisciplinary research in relation to future ecosystem services of Mediterranean forests?
organisé par le Projet Informed (Foresterra, Inra), à Zagreb, Croatie

•28 mai 2018 – Rencontres 2018 « EFESE & Thèses »
organisé par l’Evaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques, à Paris

• 30 mai 2018 – Intervention « Comment le pathosystème tiques-ongulés-rongeurs pourrait être impacté par le changement climatique ? » dans le cadre de la journée scientifique “Changement climatique : quels impacts et quelles adaptations pour l’agriculture en Occitanie ?”
organisé par la section Toulouse-Occitanie de Météo et Climat, à Toulouse

•04-05 juin 2018 – Journées R&D « La Recherche au service de la transition énergétique »
organisé par l’ADEME et l’ANR, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 05 juin 2018 – Atelier scientifique – Interpréter la magnitude des effets dans les modèles statistiques paramétriques
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques(BGF), à Paris

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

• 25-26 septembre 2018 – Colloque final : restitution des projets BGF 2014-2018
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques (BGF), à Bordeaux

• 15 octobre 2018 (changement de date) – 60 ans d’inventaire forestier pour éclairer l’avenir (Prenez date)
organisé par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), à Paris

Publié le

n°17 – 03 avril 2018

– Actualité politique et institutionnelle –

• Biodiversité. La Plate-Forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), à l’occasion de sa 6e session plénière, a rendu public quatre rapports régionaux (Afrique, Amériques, Asie-Pacifique et Europe-Asie centrale) pour sensibiliser l’opinion et les décideurs au déclin massif de la biodiversité.

• Biomasse. La stratégie nationale de mobilisation de la biomasse, prévue par la loi de transition énergétique de 2015, entre en vigueur. Elle vise à permettre une mobilisation accrue de la biomasse et à prévenir les éventuels conflits d’usages.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Diversité des essences forestières. À l’occasion du prochain rapport de l’IPBES sur l’état de la biodiversité en Europe et en Asie Centrale, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a donné la parole à des chercheurs spécialistes de différents écosystèmes. Hervé Jactel (Inra Bordeaux) a proposé un plaidoyer pour les forêts mélangées.

– Changement climatique et autres risques –

• Atténuation. L’Institut forestier européen (EFI) démontre dans un rapport comment différentes approches de sylviculture respectueuse du climat (« Climate-Smart Forestry« ) peuvent renforcer le rôle des forêts dans la lutte contre le changement climatique. Ces approches ont été expérimentées dans trois régions européennes (Espagne, République Tchèque et Irlande).

• Pression anthropique. Une équipe internationale comportant des chercheurs du CNRS et de l’IRD ont découvert que c’est la croissance démographique, et non le changement climatique, qui est l’origine de la crise forestière qui a profondément affecté le couvert végétal de l’Afrique Centrale il y a 2 600 ans.

– Médias –

• Mangroves. Le magazine de l’environnement « De cause à effets » sur France Culture dédie son émission du 25 mars aux mangroves, écosystème à enjeu écologique mondial tant il contribue à l’équilibre des littoraux tropicaux (avec François Fromard, chercheur au Laboratoire Ecologie fonctionnelle et Environnement du CNRS).

– Agenda –

• 11 avril 2018 – Atelier – Comment améliorer la prise en compte du changement climatique dans la formation initiale et continue ? 
organisé par le réseau AFORCE, à Paris

• 26 avril 2018 – Forest innovation workshop 2018 – Inform-Prioritize-Collaborate: Cooperation of Regions on Innovation in Forest Management, Use of Wood and Forest-related Services
organisé par l’Institut Européen de la Forêt, à Bruxelles

• 08-09 mai 2018 – Colloque final du projet Informed – From science to practice, what can be learned from interdisciplinary research in relation to future ecosystem services of Mediterranean forests?
organisé par le Projet Informed (Foresterra, Inra), à Zagreb, Croatie

•28 mai 2018 – Rencontres 2018 « EFESE & Thèses »
organisé par l’Evaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques, à Paris

•04-05 juin 2018 – Journées R&D « La Recherche au service de la transition énergétique »
organisé par l’ADEME et l’ANR, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 05 juin 2018 – Atelier scientifique – Interpréter la magnitude des effets dans les modèles statistiques paramétriques
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques(BGF), à Paris

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

• 25-26 septembre 2018 – Colloque final : restitution des projets BGF 2014-2018
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques (BGF), à Bordeaux

• 08 octobre 2018 – 60 ans d’inventaire forestier pour éclairer l’avenir (Prenez date)
organisé par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), à Paris

Publié le

n°16 – 13 mars 2018

– Actualité politique et institutionnelle –

• PRI 2025. Une mission interministérielle a été réalisée par Sylvie Alexandre (déléguée interministérielle aux filières bois et biosourcées) et Emmanuelle Bour-Poitrinal (Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux) sur la mise en œuvre du Plan recherche innovation forêt bois 2025 (PRI 2025), publié en 2016. Elle a dégagé des priorités d’actions, avec notamment la mise en place d’un binôme « GDR Bois – GIP Ecofor » pour assurer une cartographie et un suivi des projets de recherche générique.

• Chasse. Un projet de législation de la chasse en Guyane française est à l’étude. La pression humaine accrue sur le milieu forestier, les conflits d’usage et la multiplication des accidents ont relancé la question d’instaurer une législation dans ce département d’outre-mer.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Génétique. Dans le cadre d’un projet international, des chercheurs de l’Inra et du CNRS, dont Stefanie Wagner et Antoine Kremer, ont isolé et séquencé l’ADN du bois de chênes anciens -certains datant de près de 10 000 ans, en utilisant les techniques de pointe de la génomique moléculaire. Ces travaux ouvrent des perspectives pour mieux comprendre la réponse évolutive des écosystèmes face au changement climatique.

– Changement climatique et autres risques –

• Carbone. Le European Academies Science Advisory Council (EASAC) a examiné dans un rapport le rôle potentiel des technologies d’émission négative (TEN) pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Ils concluent que les technologies de séquestration de carbone (reboisement, séquestration du carbone…) ont un « potentiel réaliste limité » pour stopper l’augmentation de la concentration en gaz à effet de serre dans l’atmosphère à l’échelle envisagée par les scénarios du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) (en anglais).

• Phénologie. Une étude menée dans le cadre du Centre de Recherches sur les Écosystèmes d’Altitude (CREA Mont-Blanc) par Daphné Asse, sur la base des données issues du projet de sciences participatives Phénoclim, confirme la théorie récente (et contre-intuitive) que les hivers plus chauds retardent le débourrement et la floraison, l’arbre ayant besoin d’accumuler une certaine quantité de froid durant l’automne et l’hiver pour redémarrer son activité métabolique au printemps.

– Médias –

• Biodiversité et couverture médiatique. Une étude franco-canadienne communiquée par l’Institut écologie et environnement (INEE) a relevé que la couverture médiatique des changements climatiques aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni est jusqu’à huit fois supérieure à celle de la biodiversité. Les auteurs proposent différentes stratégies de communication afin que les travaux liés à la perte de biodiversité soient davantage relayés par les médias.

– Agenda –

• 14-15 mars 2018 – Colloque – Grande faune et forêt méditerranéenne : quels équilibres pour demain ?
organisé par l’association forêt méditerranéenne, à Maison de Pays-Plan-d’Aups (Var)

• 15 mars 2018 – Atelier – Gestion forestière et carbone : quelles recommandations ?
organisé par le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF), à Paris

• 21 mars 2018 – Forum d’échanges – Forêts durables : transformer la production et la consommation pour préserver le climat et la biodiversité
organisé par WWF, à Paris

• 27 mars 2018 – Restitution du projet AdaMont – Vers une approche intégrée de l’adaptation au changement climatique dans les territoires ?
organisé par le programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC), à Paris

• 11 avril 2018 – Atelier – Comment améliorer la prise en compte du changement climatique dans la formation initiale et continue ? (prenez date)
organisé par le réseau AFORCE, à Paris

• 26 avril 2018 – Forest innovation workshop 2018 – Inform-Prioritize-Collaborate: Cooperation of Regions on Innovation in Forest Management, Use of Wood and Forest-related Services
organisé par l’Institut Européen de la Forêt, à Bruxelles

• 08-09 mai 2018 – Colloque final du projet Informed – From science to practice, what can be learned from interdisciplinary research in relation to future ecosystem services of Mediterranean forests?
organisé par le Projet Informed (Foresterra, Inra), à Zagreb, Croatie

•28 mai 2018 – Rencontres 2018 « EFESE & Thèses »
organisé par l’Evaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 05 juin 2018 – Atelier scientifique – Interpréter la magnitude des effets dans les modèles statistiques paramétriques
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques(BGF), à Paris

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

• 25-26 septembre 2018 – Colloque final : restitution des projets BGF 2014-2018
organisé par le programme Biodiversité, gestion forestière et politiques publiques (BGF), à Bordeaux

Publié le

n°15 – 23 février 2018

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Voiries. L’association France nature environnement (FNE) et la Fédération nationale des communes forestières ont publié un guide pour accompagner les élus locaux et les associations autour de la question des voiries dans les forêts communales.

• Biomasse. Le groupe de réflexion EIP-AGRI de la Commission européenne, sous la coordination d’Andreas Von Lengefeld Kleinschmit (FCBA), a publié son rapport final sur la mobilisation durable de la biomasse forestière. Les experts ont analysé les principaux défis, opportunités et sources d’innovation pour accroître l’offre de biomasse forestière tout en préservant les fonctions économiques, environnementales et sociales de la forêt (en anglais).

• Bioéconomie. Le groupe de travail stratégique sur la forêt à l’échelle européenne (SCAR Forest) a publié un rapport de l’état des lieux de la recherche et de l’innovation en matière de bioéconomie forestière en Europe (en anglais).

– Changement climatique et autres risques –

• Europe, forêts et climat. La média belge EURACTIV qui publie des articles sur les affaires européennes, a réalisé une édition spéciale sur les questions forestières en Europe, intitulée « Les forêts, une arme contre le changement climatique ».

– Vie de la recherche –

• Gestion des données de la recherche. Le Cirad a intégré le réseau international de plateformes de données scientifiques Dataverse coordonné par l’université de Harvard. Les chercheurs des institutions membres peuvent librement déposer et documenter leurs données. Le Cirad devient ainsi le deuxième opérateur de recherche en France à rejoindre ce réseau.

• Nouvelle UMR. L’Unité Mixte de Recherche 1434 « Silva » a été créée le 1er janvier 2018. Elle est issue de la fusion des Unités Mixtes de Recherche « Ecologie et Ecophysiologie Forestières » (EEF) et « Laboratoire d’Etude des Ressources Forêt Bois » (LERFoB).

– Médias –

• Paysage Sonore. Arte Radio propose une série documentaire sur le travail de recherche d’un artiste sonore, à cheval entre le documentaire et le musical. Le 4e volet, « Le son qui cache la forêt », nous immerge dans les forêts d’Asie entre vocalises de gibbons agiles, perruches et chauve-souris bourdons (16’50 min).

– Agenda –

• 01-03 mars 2018 – Deuxième colloque européen sur les trognes
organisé par l’association Française d’Agroforesterie, à Sare

• 05 mars 2018 – Présentation du référentiel français de gestion forestière FSC adapté à la France métropolitaine
organisé par le label Forest Stewardship Council (FSC), à Paris

• 14-15 mars 2018 – Colloque – Grande faune et forêt méditerranéenne : quels équilibres pour demain ?
organisé par l’association forêt méditerranéenne, à Maison de Pays-Plan-d’Aups (Var)

• 15 mars 2018 – Atelier – Gestion forestière et carbone : quelles recommandations ?
organisé par le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF), à Paris

• 21 mars 2018 – Forum d’échanges – Forêts durables : transformer la production et la consommation pour préserver le climat et la biodiversité
organisé par WWF, à Paris

• 27 mars 2018 – Restitution du projet AdaMont – Vers une approche intégrée de l’adaptation au changement climatique dans les territoires ?
organisé par le programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC), à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

• 17-21 septembre 2018 – Conférence Eucalyptus 2018 – Managing Eucalyptus plantations under global changes
organisé par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) à Montpellier

Publié le

n°14 – 31 janvier 2018

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Action européenne sur le bois. La Commission européenne a lancé une consultation publique sur le champ d’application du règlement de l’UE sur le bois. Ce règlement interdit la mise sur le marché de l’UE de bois issus d’une récolte illégale. Le public est invité à donner son avis sur les trois options stratégiques envisagées pour maintenir ou modifier la liste des produits en bois couverts par le règlement.

• Communication de crise. Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a élaboré un plan de communication visant à prévenir les risques de protestation du public contre la coupe des arbres. Ce plan recommande notamment d’entreprendre un programme de communication co-construit avec les ONG environnementales et de proximité avec les riverains et les usagers des massifs forestiers.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Instruments de protection de la nature. Un document de synthèse édité par la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) vise à clarifier les deux logiques distinctes mais complémentaires sur l’additionnalité économique et juridique dans le débat sur les paiements des services environnementaux (PSE), la logique de « compensation » et de « récompense », puis propose un cadre d’analyse renouvelé.

• Outil de gestion des forêts privées. Mise en ligne en janvier 2018, la plate-forme « La forêt bouge » a pour objectif d’aider les propriétaires à localiser, connaître et entretenir leurs parcelles pour mieux les gérer. Piloté par le Centre national de la propriété forestière (CNPF) et financé par le ministère de l’Agriculture et l’Ademe, cet outil vise à faire progresser la mobilisation des bois en forêt privée en proposant des services innovants.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Innovation en bioraffinerie. Des chercheurs de l’INRA ont découvert une nouvelle famille d’enzymes produites par des champignons dégradeurs de bois. Cette nouvelle classe d’enzymes présente un intérêt pour des procédés de production de biocarburants car son utilisation peut pratiquement doubler l’efficacité de la transformation des parois des cellules des végétaux par rapport à d’autres groupes d’enzymes employés classiquement par l’industrie.

– Agenda –

• 01-03 mars 2018 – Deuxième colloque européen sur les trognes
organisé par l’association Française d’Agroforesterie, à Sare

• 14-15 mars 2018 – Colloque – Grande faune et forêt méditerranéenne : quels équilibres pour demain ?
organisé par l’association forêt méditerranéenne, à Maison de Pays-Plan-d’Aups (Var)

• 15 mars 2018 – Atelier – Carbone et sylviculture : quelles recommandations ?
organisé par le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF), à Paris

• 21 mars 2018 – Forum d’échanges – Forêts durables : transformer la production et la consommation pour préserver le climat et la biodiversité
organisé par WWF, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

• 12 juin 2018 – Conférence tout public – L’invasion fulgurante de la pyrale du buis : une menace pour les buxaies naturelles et les jardins à la française
organisé par le Centre de culture scientifique, technique et industrielle de la région Centre-Val de Loire, à Orléans

Publié le

n°13 – 17 janvier 2018

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Action nationale sur le loup. Le ministère de la transition écologique et solidaire a lancé une consultation publique sur le Plan national d’actions (2018-2023) sur le loup et les activités d’élevage. Le grand public peut ainsi s’exprimer sur les différents axes du projet.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Sols forestiers. L’ONF a édité PraticSols, un guide sur la praticabilité des parcelles forestières à l’attention des personnels de terrain. Ce guide propose une vingtaine de recommandations pour adopter des stratégies de précaution et préserver le sol forestier lors de travaux de gestion forestière.

• Mobilisation de bois. Le projet de recherche européen SIMWOOD, qui vise à trouver des solutions pour accroître la mobilisation de bois en Europe a publié son manuel et sa synthèse pour décideurs (en anglais). A partir d’une analyse de la littérature scientifique et de 17 projets pilotes menés dans plusieurs régions européennes, ce travail identifie les principales barrières qui entravent la mobilisation de bois ainsi qu’un ensemble de mesures pour les lever.

• Inventaire forestier. L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) a publié, comme chaque début d’année, le Mémento qui dresse un état des lieux de la forêt française métropolitaine. L’édition 2017 nous enseigne notamment que la forêt française s’étend en surface et en volume depuis plus d’un siècle ; la forêt couvre désormais 31% du territoire métropolitain.

– Changements climatiques et autres risques –

• Bilan sylvosanitaire. Le Département de la santé des forêts du ministère en charge de l’agriculture a dressé le bilan sylvosanitaire de l’année 2017. L’année a été marquée par un hiver très sec en début d’année, des gelées tardives en avril et des dégâts dus aux vents violents. Des phénomènes plus ponctuels ont aussi marqué l’année comme les dégâts d’encre du châtaignier ou l’extension de la pyrale du buis dans le sud et l’est de la France.

• Plan d’adaptation 2. L’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC) a publié un ouvrage qui rassemble les recommandations issues de la concertation nationale pour mettre en place un deuxième plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC). Cette concertation a permis de constituer un état des lieux des besoins et possibilités d’action visant à renforcer l’adaptation de la France au changement climatique.

– Médias –

• Espèces exotiques envahissantes. L’émission du 19 décembre 2017 de La Tête au carré, le magazine scientifique de France Inter, s’intéresse aux espèces exotiques envahissantes (pyrale du buis, nématode du pin ou xylella fastidiosa etc.), pour comprendre les risques qu’elles représentent pour la biodiversité et les moyens de s’en prémunir.

– Agenda –

• 27 janvier 2018 – Journée d’étude – Forêt, arts et culture : critiques et utopies
organisée par le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises (GHFF), à Paris

• 01-03 mars 2018 – Deuxième colloque européen sur les trognes
organisé par l’association Française d’Agroforesterie, à Sare

• 14-15 mars 2018 – Colloque – Grande faune et forêt méditerranéenne : quels équilibres pour demain ?
organisé par l’association forêt méditerranéenne, à Maison de Pays-Plan-d’Aups (Var)

• 15 mars 2018 – Atelier – Carbone et sylviculture : quelles recommandations ?
organisé par le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF), à Paris

• 21 mars 2018 – Forum d’échanges – Forêts durables : transformer la production et la consommation pour préserver le climat et la biodiversité
organisé par WWF, à Paris

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), à Nancy

Publié le

n°12 – 13 décembre 2017

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Controverse. La forêt de Bialowieza, en Pologne, est la plus ancienne forêt primaire d’Europe qui est restée à l’écart de la plupart des influences humaines. Elle est aujourd’hui au coeur d’un bras de fer juridico-environnemental entre l’Union européenne et le gouvernement polonais suite à sa gestion controversée pour lutter contre l’invasion d’insectes xylophages.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Croissance des arbres. Des chercheurs de l’Inra, d’AgroParisTech, du CNRS et d’Aix-Marseille Université ont mis au point un modèle, appelé MechaTree, simulant l’évolution d’une forêt pendant plus de 200 000 ans. Leurs résultats, publiés dans Nature Communications, suggèrent que l’action conjointe du vent et de la lumière pourrait expliquer comment la forme des arbres a émergé au cours de l’évolution.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Enquête. Le journaliste Guillaume Pitron a reçu le prix Erik Izraelewicz de l’enquête économique 2017 suite à son article « Braderie forestière au pays de Colbert » paru dans le Monde Diplomatique en octobre 2016. Cette autopsie de la filière bois est disponible en libre accès à la lecture et à l’écoute.

• Forêts d’Outre-mer. Deux études menées par le GIP Ecofor sont présentées dans IGN Magazine n°88 spécial Outre-mer. Il s’agit des projets Carthaforum (la faisabilité de la cartographie des forêts ultramarines), et IGDOM (les indicateurs de gestion durable dans les forêts ultramarines).

• Télédétection. Pour estimer la biomasse forestière et le volume des arbres sur pieds, des scientifiques, notamment à l’IRD, ont développé une technique pour peser les arbres sans les couper à l’aide d’un laser lidar. Cette méthode permet de calculer précisément le volume de carbone contenu dans les forêts.

– Recherche –

• Interactions sciences et pratique. (Bis) Les réseaux de recherche européens nordiques SNS-EFINORD ont lancé une initiative pour évaluer les interactions entre recherche forestière et pratiques. Ils ont demandé a plusieurs pays européens de produire un rapport national sur la question. Le GIP Ecofor a participé à ce projet et a produit le rapport pour la France.

– Autre –

• Pause. L’éclaircie s’interrompt pendant les fêtes de fin d’année. Rendez-vous à la rentrée !
©CC0 Creative Commons

– Agenda –

• 11 janvier 2018 – Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ? Colloque 2018 du réseau de recherche en sciences économiques, humaines et sociales (SEHS) d’Ecofor. 
organisé par le GIP Ecofor, à Paris

• 27 janvier 2018 – Journée d’étude – Forêt, arts et culture : critiques et utopies
organisée par le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises (GHFF), à Paris

• 01-03 mars 2018 – Deuxième colloque européen sur les trognes
organisé par l’association Française d’Agroforesterie, à Sare

• 05 juin 2018 – Séminaire sur les forêts mélangées : quel état des connaissances scientifiques ?
organisé par l’Inra, à Nancy

Publié le

n°11 – 28 novembre 2017

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Stratégie. La Région Île-de-France a lancé sa stratégie pour la forêt et le bois 2018-2021 afin de valoriser le potentiel de la filière bois de la forêt francilienne.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Dynamique de colonisation du loup. L’Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS a développé un nouveau modèle pour cartographier la présence des grands carnivores comme les loups sur le territoire. Ce modèle, comme outil d’aide à la décision, vise d’une part à comprendre les dynamiques de colonisation et d’autre part à mieux cibler les zones potentiellement conflictuelles.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Gestion et territoires. Les actes du colloque « Approches territorialisées des usages de la forêt » sont disponibles. Le colloque a été organisé en janvier 2017 par le réseau de recherche en sciences économiques, humaines et sociales (SEHS) d’Ecofor.

• Bioéconomie. L’Inra a réalisé la synthèse en français du colloque européen sur la Bioéconomie qui a eu lieu les 28 et 29 juin 2017. Ce document cartographie les questions clés liées à la bioéconomie et formule 11 recommandations en matière de R & D.

– Recherche –

• Interactions sciences et pratique. Les réseaux de recherche européens nordiques SNS-EFINORD ont lancé une initiative pour évaluer les interactions entre recherche forestière et pratiques. Ils ont demandé a plusieurs pays européens de produire un rapport national sur la question. Le GIP Ecofor a participé à ce projet et a produit le rapport pour la France.

• Agence Nationale de la Recherche. L’émission la Méthode scientifique, sur France Culture, s’interroge sur l’avenir de l’Agence Nationale de la Recherche.

– Autres –

• Exposition. Le musée du Quai Branly (Paris) propose une exposition jusqu’au 21 janvier 2018 sur le thème « Les Forêts natales, Arts d’Afrique équatoriale atlantique ». Cet événement vise à révéler « la créativité et l’originalité exceptionnelle des arts de chacun des peuples de la forêt équatoriale atlantique ».
© Musée du Quai Branly

– Agenda –

• 28 novembre 2017 – Journée scientifique – Changements climatiques : quelle place pour notre forêt et notre agriculture demain ?
organisée par l’association Météo et Climat, à Paris

• 04-05 décembre 2017 – Rencontres scientifiques AllEnvi – La recherche et les objectifs de développement durable
organisé par l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi), à Paris

• 05-06 décembre 2017 – WOODCHEM 2017 – Conférence internationale scientifique dédiée à la chimie du bois et à ses applications industrielles.
organisée par le Pôle de compétitivité Fibres-Energivie, à Nancy

• 07 décembre 2017 – Conférence en ligne – L’offre historique de l’IGN
organisée par l’Institut national de l’information géographique et forestière

• 11-12 décembre 2017 – Séminaire R&D. Comment optimiser la contribution des forêts et de la filière bois à l’atténuation du changement climatique ? Enseignements des projets, intégration des résultats dans des outils opérationnels et identification des besoins de recherche futurs.
organisé par l’ADEME, à Paris

• 12-13 décembre 2017 – Séminaire – Données et évaluation de la biodiversité. Quels enjeux, quels défis ?
organisé par l’infrastructure de recherche « pôle national de données de biodiversité » ECOSCOPE, à Paris

• 11 janvier 2018 – Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ?. Colloque 2018 du réseau de recherche en sciences économiques, humaines et sociales (SEHS) d’Ecofor. 
organisé par le GIP Ecofor, à Paris

• 27 janvier 2018 – Journée d’étude – Forêt, arts et culture : critiques et utopies
organisée par le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises (GHFF), à Paris

Publié le

n°10 – 09 novembre 2017

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Biodiversité. L’Agence française pour la biodiversité (AFB) et l’Office national des forêts (ONF) ont signé le 24 octobre 2017 leur première convention cadre afin de mutualiser les compétences et les expertises des deux établissements pour développer des synergies au service de la protection et de la reconquête de la biodiversité.

• Bioéconomie. L’Institut européen de la forêt (EFI) a coordonné une étude qui fournit des recommandations pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie Bioéconomie pour l’Europe.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Biodiversité et ongulés. Une étude publiée dans Global Change Ecology et coordonnée par Vincent Boulanger (ONF) discute des impacts des ongulés sur la biodiversité en forêt, plus particulièrement sur la richesse des espèces végétales des strates herbacée et arbustive ainsi que sur la composition en espèces.

• Impacts des énergies renouvelables. La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a réalisé la synthèse en français d’une étude parue dans Renewable and sustainable Energy Reviewsqui recense les impacts des énergies renouvelables sur la biodiversité en évaluant les facteurs de perte de biodiversité et en formulant des mesures d’atténuation.

• Questionnaire. Le Ministère de la transition écologique et solidaire, le Muséum national d’histoire naturelle et l’Agence française pour la biodiversité ont mis en place une consultation à destination des personnes ou organismes intéressés par l’usage des données pour la biodiversité. Ce questionnaire servira à mieux définir les périmètres du projet de mise en place d’un système d’information fédéré de la biodiversité.

– Changements climatiques et autres risques –

• Bioagresseurs. Le GIP Ecofor a rédigé un article qui synthétise les trois jours des Ateliers de Recherche et Gestion Forestières (Regefor) qui avaient cette année pour thème l’émergence de bioagresseurs en forêt. La synthèse retrace l’évolution du paysage sylvosanitaire, les pistes de gestion, les effets du changement climatique et les stratégies de lutte possibles.

– Recherche –

• Recherche et action publique. La revue Natures Sciences Sociétés a publié un numéro spécial qui vise à tirer des enseignements des expériences de programmation de la recherche au sein du ministère de l’environnement sur la période 1990-2016 afin d’en capitaliser les acquis.

• Bilan et perspectives. Le réseau de chercheurs en sciences économiques, humaines et sociales d’Ecofor organise le 11 janvier 2018 un colloque sur les dynamiques et les mutations de la forêt et du bois. Les inscriptions sont ouvertes.
© Jean-Luc Peyron

– Agenda –

• 15 novembre 2017 – Investir en forêt : un pari éclairé sur l’avenir 
organisé par l’Académie d’agriculture de France, à Paris

• 16 novembre 2017 – Réduire la déforestation importée : quels impacts sur la consommation et les choix politiques en Europe et en France ? 
organisé par l’Iddri, avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès, à Paris

• 28 novembre 2017 – Journée scientifique – Changements climatiques : quelle place pour notre forêt et notre agriculture demain ?
organisé par l’association Météo et Climat, à Paris

• 05-06 décembre 2017 – WOODCHEM 2017 – Conférence internationale scientifique dédiée à la chimie du bois et à ses applications industrielles.
organisée par le Pôle de compétitivité Fibres-Energivie, à Nancy

• 11-12 décembre 2017 – (Prenez date) Séminaire R&D. Comment optimiser la contribution des forêts et de la filière bois à l’atténuation du changement climatique ? Enseignements des projets, intégration des résultats dans des outils opérationnels et identification des besoins de recherche futurs.
organisé par l’ADEME, à Paris

• 11 janvier 2018 – Colloque SEHS 2018 – Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ? 
organisé par le réseau SEHS du GIP Ecofor, à Paris

Publié le

n°9 – 13 octobre 2017

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Forêts et sols européens. Suite au vote du Parlement européen sur l’amendement de la régulation sur l’utilisation des terres, le changement d’affectation des terres et la foresterie (LULUCF), un groupe de scientifiques a envoyé une lettre ouverte aux décideurs pour les avertir que l’augmentation prévue des niveaux d’exploitation des forêts à des fins de bioénergie risque d’avoir un impact négatif sur le climat.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Natura 2000 et les forêts. L’EFI a publié une nouvelle étude qui examine sous un angle politique, économique et écologique le suivi de la biodiversité forestière en Europe, ainsi que la mise en œuvre et l’efficacité du réseau Natura 2000.

– Changement climatique et autres risques –

• Adaptation. L’Académie des Sciences a publié un rapport de synthèse sur les mécanismes d’adaptation de la biodiversité aux changements climatiques. Leurs recommandations portent sur la recherche scientifique et sur un réexamen de certains aspects des politiques environnementales.

• Sécheresse. Une équipe de chercheurs de l’Inra a étudié le rôle des stomates (petits orifices présents à la surface des feuilles qui régulent les flux d’eau et de CO2) dans la résistance des plantes à la sécheresse. Les résultats démontrent pour la première fois l’absence de coordination étroite entre la fermeture des stomates et le début de l’embolie chez les plantes.

• Maladie de Lyme. La Fondation pour la recherche sur la Biodiversité a publié la synthèse d’un article scientifique paru dans The Royal Society Publishing qui établie une corrélation entre la diminution de certains prédateurs (le renard) et la prévalence des maladies transmises par les tiques.

– Recherche –

• Bilan des projets financés. 142 projets sur la thématique des forêts ont été soutenus par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) depuis 2005. D’autres informations relatives à la recherche forestière sont disponibles dans la fiche d’information « l’ANR et les forêts ».

– Médias –

• Podcasts. Deux documentaires qui regroupent des témoignages d’acteurs sont disponibles à la re-écoute sur France Culture.
> « A Fontainebleau, le recours aux forêts » donne la parole à divers usagers de cette forêt d’Île-de-France, lieu de conflits d’usages et emblème d’un débat public exacerbé.
« Ma forêt landaise » propose le regard de gestionnaires et d’héritiers sur ce grand massif, ce « paradis fragile ».
© PHILIPPE ROY / AURIMAGES – AFP

– Agenda –

• 17-18 octobre 2017 – Bridging research, policy and practice for sustainable forest management
organisée par Sumforest, à Barcelone, Espagne

• 19 octobre 2017 – Brunch – Usage des données spatiales sur les forêts
organisé par AgroParisTech, à Nancy

• 07-08 novembre 2017 – PYRADAPT 2017 – Colloque international sur la question du changement climatique en zones de montagne
organisé par l’OPCC, à Biarritz

• 28 novembre 2017 – Journée scientifique – Changements climatiques : quelle place pour notre forêt et notre agriculture demain ?
organisé par l’association Météo et Climat, à Paris

• 05-06 décembre 2017 – WOODCHEM 2017 – Conférence internationale scientifique dédiée à la chimie du bois et à ses applications industrielles.
organisée par le Pôle de compétitivité Fibres-Energivie, à Nancy

• 11-12 décembre 2017 – (Prenez date) Séminaire R&D. Comment optimiser la contribution des forêts et de la filière bois à l’atténuation du changement climatique ? Enseignements des projets, intégration des résultats dans des outils opérationnels et identification des besoins de recherche futurs.
organisé par l’ADEME, à Paris

Publié le

n°8 – 15 septembre 2017

– Actualité politique et institutionnelle – 

• Forêts et sols européens. Le Parlement européen a adopté le 13 septembre un projet de réglement qui vise à intégrer les émissions et les absorptions de gaz à effet de serre résultant de l’utilisation des terres, du changement d’affectation des terres et de la foresterie (LULUCF) dans le cadre de l’action pour le climat et l’énergie à l’horizon 2030.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Usages des sols. L’Inra et l’ADEME ont conduit une analyse systématique de la littérature internationale portant sur les effets de différentes réorientations sur les changements d’affectation des sols et leurs impacts sur l’environnement.

• Mémento. Le site lancé par l’Académie d’agriculture de France « La forêt et le bois en 100 questions » continue de s’enrichir. Constitué de 100 fiches-réponses sur la forêt et le bois, il apporte une information scientifique et technique claire sur toutes les dimensions du secteurs.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Sciences sociales. Le réseau de chercheurs en sciences économiques et sociales du Gip Ecofor lance un appel à communications en vue de son prochain colloque sur le thème « Entre dynamiques et mutations, quelles voies pour la forêt et le bois ? ».

• Données de référence. Le FCBA a publié l’édition 2017 de son mémento mensuel, document de référence des données publiques concernant les secteurs forêt, bois, papier et ameublement.

– Changement climatique et autres risques –

• Adaptation. Toutes les présentations de l’atelier international « Initiatives d’adaptation et nouvelles pratiques de gestion » organisé par le réseau AFORCE sur l’adaptation des forêts au changement climatiques sont disponibles en ligne.

– Médias –

• Controverse. Le livre du forestier allemand Peter Wohlleben « La vie secrète des arbres » rencontre un grand succès populaire en France et de nombreux autres pays à la suite de l’Allemagne.L’Académie d’agriculture de France l’a analysé en détail et invite les lecteurs à exercer leur esprit critique face au contenu de cet ouvrage qui, selon elle, ne peut pas être considéré comme un ouvrage de vulgarisation scientifique.

• Filière bois. France Bois Forêt lance une campagne nationale de communication de grande ampleur déployée sur trois ans « Pour moi, c’est le bois » dans l’objectif augmenter en volume la consommation du bois en France et accroître les parts de marché pour la production domestique.

– Agenda –

• 18 – 22 septembre 2017 – Congrès – Les 125 ans de l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières (IUFRO) 
organisé par l’IURFO à Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

• 11 – 13 octobre 2017 – Colloque – « RENECOFOR : 25 ans de suivi des écosystèmes forestiers, bilan et perspectives » 
organisé par l’ONF au Palais des Congrès de Beaune

• 12-13 octobre 2017 – SIMWOOD Final Conference – Solutions for Wood Mobilisation in Europe
organisée par le Bavarian State Institute of Forestry, à Paris

• 09-10 octobre 2017 – PROFOUND Final Conference – Robust projections of forests under climate change – data, methods and models
organisée par COST Action FP1304, à Potsdam, Allemagne

• 17-18 octobre 2017 – Bridging research, policy and practice for sustainable forest management
organisée par Sumforest, à Barcelone, Espagne

• 02-03 novembre 2017 – Séminaire scientifique sur la Forêt et l’Atténuation du Changement Climatique
organisé par l’ADEME, à Paris

• 07-08 novembre 2017 – PYRADAPT 2017 – Colloque international sur la question du changement climatique en zones de montagne
organisé par l’OPCC, à Biarritz

• 05-06 décembre 2017 – WOODCHEM 2017 – Conférence internationale scientifique dédiée à la chimie du bois et à ses applications industrielles.
organisée par le Pôle de Compétitivité Fibres Energivie, à Nancy

Publié le

n°1 – 22 mars 2017

– Actualité politique et institutionnelle –

• Nouvelle collaboration INRA-ONF. L’INRA et l’ONF renforcent leur collaboration avec la création d’une nouvelle UMR, « RENFOR », qui étudiera les problématiques du renouvellement de la forêt et visera à l’amélioration des pratiques sylvicoles.

– Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes –

• Essences introduites. Le projet In-Tree « Espèces d’arbres introduites dans les forêts européennes: défis et opportunités » (EFI) propose une note de synthèse en français de ses recommandations intitulée « Une peste végétale n’est pas toujours une peste végétale ».

– Changement climatique et autres risques –

• Chêne sessile et climat. Des chercheurs de l’UMR Biogeco (Inra) en collaboration avec l’ONF ont étudié les réponses du chêne sessile aux variations climatiques. Les résultats montrent que l’espèce manifeste une faible sensibilité à ces variations avec toutefois des réponses différentielles selon les origines géographiques.

• Bilan sécheresses. Le Département de la Santé des Forêts (DSF) a dressé un premier bilan des épisodes de sécheresses 2015-2016 sur la santé des arbres, ainsi que le bilan 2016 de la surveillance de la chenille processionnaire du pin.

– Gestion durable et services écosystémiques –

• Déficit commercial filière-bois. FCBA relaie les résultats 2016 du commerce extérieur publiés par les Douanes. Par rapport à l’année 2015, le déficit commercial du secteur forêt-bois « se détériore de près de 150 millions d’euros ».

• Valorisation du bois français. Le concours « Trophée Jean-Paul Lanly » de l’Académie d’Agriculture de France qui entend donner avec cette distinction de la notoriété aux entreprises de la filière bois, est ouvert jusqu’au 22 mai 2017.

– Divers –

• Sort et avenir des forêts intactes. L’émission « La méthode scientifique » diffusée sur France Culture a traité le 14 février dernier de « L’inquiétant recul des forêts primaires ». Avec des interventions de Valéry Gond (Cirad) et de Jean-Guénolé Cornet (ONFI).

– Agenda –

• 23-24 Mars 2017 – 26ièmes Journées de la Recherche de l’IGN 
organisée par l’Institut national de l’information géographique et forestière à Marne la vallée

• 30 Mars 2017 – Combattre les menaces des forêts en nouvelle aquitaine « Quels outils pour répondre aux risques ? »
organisé par le Pôle de Compétitivité Xylofutur à Cestas-Pierroton

• 10-20 Avril 2017 – Colloque international sur les forêts anciennes – « Into the woods : overlapping perspectives on the history of ancient forests »
organisé à Padoue, Italie

• 19-21 Avril 2017 – Congrès « Restauration durable des forets méditerranéennes – Analyse et perspective dans le contexte du développement de la bio-économie dans les changements globaux »
organisé par l’Association Internationale Forêts Méditerranéennes à Palerme, Sicile

• 23 mai 2017 – Forum WSL 2017 « Forêts et changements climatiques »
organisé par l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL à Lausanne, Suisse

• 31 mai 2017 – Séance – Le bois dans la construction, moteur du secteur forêt-bois
organisé par l’Académie d’Agriculture de France à Paris

• 05-09 juin 2017 – Conférence Ecca 2017 – 3rd European Climate Change Adaptation Conference – « Our Climate Ready Future » 
organisé à Glasgow, Ecosse

• 19-21 juin 2017 – Conférence finale de l’action COST EuroCoppice- Les forêts de taillis en Europe : une ressource naturelle traditionnelle à grand potentiel
organisé par FCBA à Limoges

• 20-22 juin 2017 – Atelier REGEFOR « Émergence de bioagresseurs en forêt : comment identifier et atténuer les risques ? »
organisé par l’Inra, AgroParisTech, l’Université de Lorraine, le GIP Ecofor, le DSF et l’ONF, à Champenoux

• 28 juin 2017 – Colloque européen sur la bioéconomie
organisé par l’Inra et l’Irstea, en association avec les Ministères de la Recherche et de l’Agriculture, à Paris

• 12-15 Septembre 2017 – Congrès Woodrise— «Les immeubles bois moyenne et grande hauteur» 
organisé par le FCBA, FPINNOVATIONS et ADIVBOIS à Bordeaux

• 19-22 septembre 2017 – IUFRO 125th Anniversary Congress, “Interconnecting Forests, Science and People »
organisé à Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

• 11 octobre 2017 – Colloque – « RENECOFOR : 25 ans de suivi des écosystèmes forestiers, bilan et perspectives » 
organisé par l’ONF (lieu à définir)

• 12-13 septembre 2017 – SIMWOOD Final Conference – Solutions for Wood Mobilisation in Europe
organisée par le Bavarian State Institute of Forestry, à Paris

• 09-10 octobre 2017 – PROFOUND Final Conference – Robust projections of forests under climate change – data, methods and models
organisée par COST Action FP1304, à Potsdam, Allemagne