Publié par

PASSIFOR-2

Phase 2 du Projet :

« Proposition d’Amélioration du Système de Suivi de la biodiversité FORestière »

Élaboration de maquettes de suivi de la biodiversité forestière

L’objet de ce projet est de proposer différentes options pour un système de suivi continu de la biodiversité en forêt à l’échelle de la France métropolitaine. Ce système de suivi sera composé de différents assemblages d’éléments déjà existants ou à créer, appelés ici « maquettes », conçus en lien avec différents objectifs de suivi. Un tel « ensemble » a vocation à s’insérer dans le réseau national de surveillance de la biodiversité terrestre prévu par le plan biodiversité (2018).

Les indicateurs actuels de biodiversité forestière sont surtout des indicateurs indirects, ciblés sur les habitats d’espèces et mobilisant principalement des données dendrométriques ; il importe (i) d’acquérir des données sur la diversité des espèces forestières et (ii) de mieux évaluer le lien entre politiques publiques en forêt, pratiques de gestion et biodiversité.

Un des choix importants concerne les données mobilisées – existantes ou à ajouter – et la manière de les analyser. Il s’agit de réfléchir aux groupes taxinomiques dont la biodiversité est suivie, aux variables écologiques et de gestion, aux plans d’échantillonnage et aux méthodes d’analyse. On réfléchira en particulier à une procédure d’adjonction de données de biodiversité hétérogènes (typiquement le cas des données dites « opportunistes » ou encore de nombreuses données issues des sciences participatives) à des données de biodiversité « protocolées » (souvent recueillies dans le cadre de suivis professionnels).

La simple addition d’éléments de dispositifs de collecte de données de biodiversité, conçus indépendamment les uns des autres, a peu de chances de constituer un système de suivi cohérent : il faut parvenir à développer une stratégie d’ensemble du point de vue (i) de la définition des objectifs des suivis, (ii) du fonctionnement du système de dispositifs et (iii) de la synthèse des informations qui en sont issues. La réflexion s’appuiera sur l’analyse des systèmes de suivi composite, notamment dans d’autres domaines environnementaux et dans d’autres pays, et visera la formulation de recommandations de gouvernance.

Objectifs et composantes de PASSIFOR-2

L’objectif de PASSIFOR-2 est de proposer différentes maquettes de suivi de la biodiversité en forêt métropolitaine, conçues pour différents objectifs. Ces maquettes sont une première étape avant de choisir les types de suivi à mettre en place en fonction des objectifs choisis et de mener des études de faisabilité (PASSIFOR-3). Le projet comporte cinq tâches distinctes mais étroitement reliées (cf. Figure 1) :

– la tâche A concerne l’animation et la coordination du projet, intègre les résultats des autres tâches pour concevoir et évaluer les maquettes de suivi et identifie les besoins de recherche supplémentaire ;

– la tâche B a pour objectif de réfléchir à la gouvernance des observatoires existants et du système de suivi composite élaboré dans le cadre du projet, et notamment à la façon dont les dispositifs et leurs objectifs sont élaborés et s’articulent les uns avec les autres ;

– les tâches C, D et E, plus techniques, sont relatives respectivement aux critères de choix des groupes taxinomiques (C) et des variables écologiques (D) à suivre ainsi qu’à l’analyse des données (E).

Financé par le MTES, PASSIFOR-2 se déroule sur 3 ans (fin 2019 à mi-2022). Le collectif du projet comprend des chercheurs et ingénieurs d’INRAE et du MNHN ainsi que des groupes de travail de spécialistes sollicités plus ponctuellement.

Cycle de webinaires PASSIFOR-2

Webinaire #1 – 1er décembre 2020

Ce premier webinaire est centré sur la définition et l’analyse des objectifs de suivi de la biodiversité forestière qui serviront de base au travail d’assemblage des dispositifs.

Pour le programme, les présentations et le compte-rendu de cette manifestation, rendez-vous ici !